Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 29Article 523597

General News of Monday, 29 June 2020

Source: ndengue.com

Insécurité : les braqueurs sèment la terreur au marché central de Douala


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Depuis plusieurs mois, des bandes armées dictent leur loi aux commerçants de cet espace marchand de la capitale économique camerounaise.

L’insécurité revient au galop au marché central de Douala. Ce mois de juin 2020, les commerçants de cet espace marchand ont reçu quatre passages des gangs de Makea et de Nkongmondo. Ces groupes de jeunes gens armés de couteaux, machettes, épées, clous et gourdins, opèrent en toute impunité à partir de 17h (généralement le jeudi, vendredi ou samedi).

Les occupants du marché se disent abandonnés à eux-mêmes. « Quand ils sortent, c’est la débandade totale. Les commerçants sont terrorisés », témoigne Wilfried K, un vendeur à la sauvette rencontré samedi dernier au marché central de Douala.

Repartis en groupe de dix, ces braqueurs se font appeler les ‘’microbes’’ à cause de leur rapidité. « C’est le nom donné à ces bandits qui opèrent en moins de 10 minutes », ajoute notre interlocuteur.

Le phénomène prend des galons. Mais les autorités administratives de la ville tardent à taper du poing sur la table. Face à cette inertie, le syndicat des commerçants du marché central de Douala s’est senti obliger d’engager des antigangs pour repousser ces brigands. Quelques prisonniers libérés dans le cadre de la dernière grâce présidentielle sont soupçonnés d’appartenir à ces mouvements.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter