Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 05 05Article 595684

xxxxxxxxxxx of Wednesday, 5 May 2021

Source: camerounweb.com

Insécurité: échanges de tirs au stade Japoma à Douala

L’insécurité devient de plus en plus grandissante aux alentours du Stade Japoma plus précisément qu lieux-dit « Bakassi » à Douala. On y assiste régulièrement à des échanges de tirs.

Selon les riverains joints par la rédaction de camerounweb, il s’agit des cambriolages avec agressions physiques (couteaux et armes à feu) qui s’y déroulent. Une situation qui a débuté avec la fin du Championnat d’Afrique des nations de football (CHAN).

Ces hors-la-loi ont repris leur activité de plus belle et «opèrent toutes les nuits, durant des heures, en toute tranquillité.»
« Les enfants sont traumatisés par les tirs à balle réelle qui tonnent chaque nuit. Dans certains domiciles, les parents n’ont pas autre choix que de veiller, machette à la main », confie une victime à notre confrère du journal en ligne La Voix du Koat.

Il faut rappeler que les éléments de la brigade de gendarmerie de Akwa-Nord à Douala ont arrêté sept jeunes malfrats appelés communément «microbes» ce lundi. Ces derniers terrorisaient plusieurs quartiers de la ville notamment, Makepe, Bonamoussadi etc.

Ils ont été arrêtés lors d'un raid après plusieurs plaintes des populations de ces quartier. Des objets tels que des bouteilles de gaz, des appareils électroniques, un poignard, des matchetes et d'autres objets dangereux ont été saisis.

Des substances dangereuses ou stupéfiants comme des paquets de marijuana, de tramol ont été été récupérées chez eux par les forces de sécurité.
Une enquête est en cours pour suivre d'autres membres du soi-disant gang de microbes.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter