Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 08 20Article 536104

General News of Thursday, 20 August 2020

Source: Cameroon Info

Injustice: le Prof Babeheck traîne Fame Ndongo et un autre ministre en justice

L’agrégé de médecine accuse les membres du gouvernement, Jacques FAME NDONGO et Alamine Ousmane MEY, "d'abus de fonction".
Le professeur Jean BAHEBECK, enseignant à l’Université de Yaoundé 1, a servi le 11 août 2020, par voie d’huissier, une citation directe à Jacques Fame Ndongo, Ministre de l’Enseignement Supérieur, Alamine Ousmane Mey, Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (Ministre des Finances, à l’époque des faits), Jacqueline Ze Minkande, Doyen de la Faculté de Médecine et des Sciences biomédicales de l’Université de Yaoundé 1 et Patrick Abane Engolo, Chef de Division des Affaires juridiques au Ministère de l’Enseignement Supérieur.

Dans la citation directe, il est indiqué que, tous les quatre sont attendus au Tribunal de première instance de Yaoundé – Centre administratif pour comparaître en personne le 10 septembre 2020, à 7 heures 30 minutes précises.



Le plaignant a décidé ainsi de relancer dans l’actualité, une affaire qui a commencé en 2016. Le Ministre Jacques Fame Ndongo avait alors infligé au Professeur Jean BAHEBECK, quatre ans de suspension de toutes fonctions au sein de l’Université de Yaoundé 1, pour «Insubordination, comportement violent, actes consécutifs d’atteinte à l’éthique, la dignité et la déontologie universitaire».

L’enseignant avait saisi le Tribunal administratif pour contester. Le Tribunal lui avait donné gain de cause en septembre 2018, tout en ordonnant la levée de sa suspension. Mais, il a fallu attendre encore un an, pour voir l’enseignant reprendre ses fonctions à l’Université de Yaoundé 1.

Aujourd’hui, l’agrégé de médecine reprend la direction du palais de Justice pour exiger, d’être réintégré «rétroactivement dans l’intégralité de ses droits». En substance, il réclame le paiement de ses salaires pendant qu’il était suspendu «abusivement».

Donc, le Ministre Fame Ndongo est accusé d'avoir abusivement suspendu pour 4 ans l'enseignant sur la base de "propos mensongers" et Alamine Ousmane Mey, ministre des Finances à l'époque des faits, est accusé d'avoir appliqué abusivement la suspension de solde de l'enseignant.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter