Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 07Article 518608

General News of Sunday, 7 June 2020

Source: camer.be

Injustice: Jean Nkuete s'accapare de l'hôtel d'une dame et la jette en prison


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Le cri d’un fils qui ne saurait nous laisser indifférents.Il s’appelle Christian Nisin, fils de Madelaine Owona. C’est un papier de lui, dont le titre assez évocateur, ne pouvait que retenir mon attention: "Liberation de Madeleine Owona".

En effet, Madeleine Owona, est une amie avec qui j’ai sur ma page facebook, très souvent des échanges tendus parce que divergents sur la situation au Cameroun. Impossible donc de ne pas s’arrêter à la lecture d’un tel titre.

Avec les multiples faux profils qu’on a à profusion aujourd’hui, je cherche à rentrer en contact avec Mme Owona avec qui j’ai autrefois, souvent échangé sur la promotion de son hôtel, aujourd’hui querellé . Elle me confirme sa situation de pensionnaire à la prison centrale de Nkondengui. Elle y a été jetée depuis février 2020 par Jean Nkueté, Secrétaire Général du RDPC, parti politique au pouvoir au Cameroun.

Selon Mme Owona, Jean Nkuete a fait tuer ses chiens, et chassé les gardiens de son hôtel construit en 2005. Monsieur Nkuete lui a présenté un titre foncier de son espace qu’elle détient depuis des années et lui a imposé de le lui vendre. Et parce qu’elle s’en est opposée, il l’a fait jeter en prison et a investi ledit espace, la dépossédant de tous ses biens qui s’y trouvaient. « Je n’ai plus rien » ajoutera t-elle. « J’ai besoin d’argent pour payer des avocats et te prie de faire large écho de mon SOS afin d’être rétablie dans mes droits. J’ai construit cet hôtel à la sueur de mon front et sur un terrain qui m’appartient depuis des années » conclura t-elle.

Grave affaire, devrais-je avouer. Où commencer? J’ai donc simplement pensé, partager avec vous, ce cri de cœur dune mère et de son fils, dépossédés selon eux, de leurs biens, fruit de plusieurs années de dur labeur.

Dépassons nos chapelles et querelles politiques et venons en aide à cette sœur, mère, femme et fils, qui ont besoin de nous tous.
Nous ne manquerons pas de vous informer chaque fois que nous aurons du nouveau à ce sujet.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter