Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 10Article 554989

General News of Tuesday, 10 November 2020

Source: Le TGV de l'info

Injustice - Abus de pouvoir: qui gouverne réellement le Cameroun ?

Ce qui se passe au cameroun ces derniers temps dépasse tout entendement humaine.
Décidément l'ambiance de fin de règne donne lieu à tous les coups et à toutes les dérives.

Les abus de pouvoir sont monnaie courante en ces temps.

Pour avoir marché, plusieurs camerounais sont accusés d'insurection, d'autres sont dans les prisons pour des motifs fallacieux ( attroupement, défaut de cni), on arrête les gens chez eux et on les envoie en prison.
Le week-end dernier a été marqué par une autre injustice vécu par le promoteur de l'université Multinationale d'Ambam ( UMA).

Sous la direction de certains responsables policiers de la région du Sud, l'ancien maire de Ambam Hyacinthe MBA Mbo a vécu le week-end le plus effroyable de sa vie. Avec une volonté manifeste de l'humilier, ses bourreaux se sont livrés à un spectacle désolant.

Menotté et assis derrière un pick-up de la police et baladé dans toute la ville, on se demande à quelle loi ou code répond une telle Arrestation.
Maurice Kamto jusqu'à nos jours est toujours séquestré chez lui sans aucune notification, du fait de la volonté politique de ses adversaires, tordant le cou au droit.

Avec cette façon de procéder, on est en droit de se demander qui dirige le cameroun ? Arrêter un ancien magistrat municipal qui a un domicile pourtant connu relève tout simplement des abus qu'on a l'habitude de décrier au cameroun.

En cette journée du lundi, 9 novembre 2020 après l'avoir séquestré pendant tout un week-end (de vendredi 6 novembre soir à lundi 9 novembre midi) dans les locaux de la division régionale de la police judiciaire du Sud, ses bourreaux ont offert un spectacle sensationnel aux populations des villes d'Ebolowa et Ambam en passant par toutes les populations des villages riverains du tronçon Ebolowa-Ambam . En effet, au cours de son transfert de la PJ d'Ebolowa pour le Palais de Justice d'Ambam, les consignes ont été ordonné aux éléments de la police judiciaire du sud :

1) De mettre les menottes au Président de Section RDPC Vallée du Ntem 1 et ancien Maire d'Ambam ;

2) De faire le tour de la ville d'Ebolowa avec lui étant assis sous le soleil comme un vulgaire bandit derrière le pickup de la police ;
3) De s'arrêter à toutes les grandes agglomérations sur le tronçon Ebolowa-Ambam ;

4) De faire escale à l'esplanade de l'hôtel de ville d'Ambam pendant plus de 40 minutes pour que l'ancien maire d'Ambam soit exposé et humilié devant ses employés d'hier et ses populations.

Tous ces consignes ont été respectées à la lettre par les éléments de la police judiciaire du sud qui autorisaient à filmer et de publier les images dans les réseaux sociaux à chaque étape.

Vivement que les autorités se ressaisissent en cette période sensible de la vie de la nation et que la justice cesse d'être instrumentalisée par le politique pour régler des comptes aux adversaires politiques.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter