Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 02Article 517483

General News of Tuesday, 2 June 2020

Source: 237actu.com

Infectée au Covid-19: Bernadette Mebe Ngo"o vit un calvaire à Kondengui


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

L'avocate Me Félicité Ziefman, dénonce un traitement inhumain de sa cliente.

Bernadette Mebe Ngo’o broie du noir à la prison centrale de Kondengui. Son avocate, Me Félicité Ziefman, a fait une publication pour expliquer les déboires de sa clientes.

A en croire Me Félicité Ziefman, Bernadette Mebe Ngo’o, l’épouse de l’ex ministre de la Défense, Edgar Alain Mebe Ngo’o, lui aussi écroué à Kodengui, n’aurait pas observé la quarantaine de 14 jours, imposée aux personnes soignées du Coronavirus.

Bernadette Mebe Ngo’o ne serait donc pas loin d’une recontamination au Covid-19. Me Félicité Ziefman ne comprend pas comment sa cliente peut être remise dans la même cellule où elle a contracté le redoutable virus.

« Dimanche 26 avril, elle est déclarée positive au Covd-19 et est prise en charge, deux semaines après elle est déclarée négative, et elle effectue son confinement de 14 jours au même endroit, ce qui n’est pas normal au regard du risque de réinfection», raconte son avocate.

Souffrant de « nécrose de têtes de fémur pour laquelle elle a été opérée à Paris», elle a sollicité, selon Me Félicité Ziefman, une hospitalisation à l’hôpital central de Yaoundé, mais n’y a pas été admise, faute de chambre disponible.

Toujours selon le juriste, Bernadette Mebe Ngo'o, devait honorer à un rendez-vous le vendredi 22 mai 2020 à l’hôpital général de Yaoundé, mais a été ramenée manu militari au pénitencier, dans de mauvaises conditions.

Arrivée au pénitencier, on lui a prescrit d'observer la distanciation sociale par rapport aux autres détenues, chose impossible compte tenu de la promiscuité de la population carcérale en général, et en particulier, de sa cellule qui abrite 15 femmes.

Elle a donc ete stigmatisée tant par les autres détenues que par les autorités pénitentiaires. Elle sera alors contrainte de dormir à la belle étoile», dénonce Me Félicité Ziefman. .

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter