Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 08Article 606943

Actualités of Thursday, 8 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Incohérence du discours politique de Maurice Kamto : Owona Nguini et Aristide Mono se déchainent

On peut bien se désolidariser d’un évènement sans être contre cet évènement. On peut bien se désolidariser d’un évènement sans être contre cet évènement.

Les deux politologues sont d’avis que le discours politique du leader du MRC manque de cohérence.

Selon Owona Nguini, Maurice Kamto n’est pas sincère dans son discours.

Aristide Mono quant à lui pense que Maurice Kamto a un discours contradictoire.

Maurice Kamto est moins en moins agressif ces derniers temps. Il se montre même un peu conciliant ces derniers temps. Samedi dernier il s’est désolidarisé de la marche que la diaspora camerounaise organisait à Paris, avant de félicité la réussite de cette manifestation le lendemain. Si au sein de l’opinion l’on estime que Maurice Kamto est revenu à de meilleurs sentiments, plusieurs analystes pensent plutôt que le leader du MRC n’est pas sincère dans ses prises de position et que son discours est contradictoire. « C’est un jeu. Maurice Kamto n’est pas sincère dans ce qu’il dit. Il faut qu’il soit politiquement cohérent. Il ne peut pas dire qu’il ne soutient pas la sécession et félicité une mobilisation où des gens ont manifesté en première ligne avec le drapeau sécessionniste. Il s’agit d’un théâtre savamment orchestré », explique le politologue Eric Mathias Owona Nguini, joint au téléphone par Camerounweb.com.

L’avis d’Aristide Mono

Le politologue Aristide Mono semble être du même avis que Mathias Owona Nguini, il pense qu’ « on a l’impression d’avoir à faire à un discours contradictoire quand on sait qu’il y a un certain écart entre ce qu’il dit et ce qui est fait. Lors de la manifestation de Paris, on a observé une certaine prédominance de la figure de Maurice Kamto. On n’arrive donc pas à établir à priori une distance entre ce qu’on a vu et ce qui a été dit. Surtout qu’on a vu des militants bien connu du MRC, notamment Wilfried Ekanga dans cette manifestation», lance-t-il à Camerounweb.com. L’enseignant de science politique, met néanmoins un bémol en expliquant que le discours de Maurice Kamto pourrait dénoter d’une stratégie politique : « lorsqu’on regarde de près, on se rend compte qu’il n’y a pas un discours double, un discours vicié. On peut lire une certaine cohérence dans la démarche du professeur Maurice Kamto. On peut bien se désolidariser d’un évènement sans être contre cet évènement. Se désolidariser consiste à dire que l’affaire n’est pas pensée par le top management du parti. Que l’affaire ne bénéficie pas de la ressource du parti. C’est d’ailleurs compréhensible. Cette posture permet de prévenir en cas de débordement. Parce qu’en cas de débordement, si le MRC reste muet et qu’on se retrouve dans une situation de débordement ou de comportement extrémiste, comme cela a été le cas lors de la casse de l’ambassade, forcément le parti prendra un coup. C’est une démarche préventive et proactive qui vise à sauver l’image du parti face à d’éventuels débordements », analyse-t-il.

Rejoignez notre newsletter!