Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 04 18Article 506125

General News of Saturday, 18 April 2020

Source: icicemac.com

Incapacité de Biya à diriger: quelque chose se prépare avec la complicité de la France

Alors que la sortie de Paul Biya était largement attendue de par le monde, sa récente apparition en compagnie de l'ambassadeur de France au Cameroun a donné lieu à un silence inquiétant de certains médias dont Jeune Afrique, Al Jazzera, New York Times et plus surprenant surtout, l'absence de la chaîne de télévision Vision 4 qui était devenue coutumière des manifestations à la Présidence n'a pas été représentée à cette occasion.

Pour une fois depuis sa création, Vision4 n’a pas été invitée à la rencontre du 16 avril 2020 entre le président Paul Biya et Christophe Guilhou, ambassadeur de France au Cameroun. Comme les autres médias en dehors de la CRTV, vision4 a été tenue loin de la rencontre. Ce qui créé un questionnement puisque par le passé ce média disait detenir des scoops de la Présidence. Et pourquoi pas cette fois ci?

Cette rencontre qui a fait le tour de la toile hier, se réveille ce matin avec plusieurs questionnements. Pour un évènement tant attendu et si médiatisé au Cameroun, pourquoi aucune presse internationale n’en parle ce matin, du moins pas à sa une. Ni RFI n’en parle à sa une, ni Jeune Afrique, ni Al jazzera, ni Washington Post, pour ne citer que celles-là.

En effet, un grand doute s’est installé lorsqu’en regardant de plus près la vidéo de ladite rencontre, les spécialistes en images se sont rendus compte que les séquences vidéos de CrtvWeb présentent la même heure de l’arrivée de l’ambassadeur jusqu’à son départ. Sans doute une erreur du montage studio mais qui pose question.

Pour se rassurer, les médias sérieux veulent faire quelques vérifications. Depuis hier, les recherchistes de ses médias se buttent sur des abonnés absents tant à l’ambassade de France qu’à la présidence de la république Camerounaise. Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères de France ne mentionne pas cette rencontre qui ne saurait se tenir sans son accord.

La presse internationale s’interroge également sur le vrai motif de cette rencontre alors que le peuple camerounais souhaite que Paul Biya, élu avec 71% en octobre 2018, leur parle. Il semble répondre et parler plutôt à la France, cette mère patrie pourtant critiqué il y a seulement 2 mois pour ingérence dans les affaires du Cameroun.

A la sortie de cette rencontre Paul Biya n’a pas saisi l’occasion pour parler aux Camerounais du Coronavirus, cette pandémie qui frappe durement le monde. Ce qui est surprenant. Et l’ambassade de France ne semble pas lui avoir demandé quand est ce qu’il parlerait à son peuple. Du coup s’installe un spectre de complot ou ingérence de la France dans les affaires Camerounaises. L’ambassadeur retweet le tweet de Paul Biya dans un copie plus d’une heure après la rencontre.

Reapparition Biya

En tout cas, ce que les organisateurs croyaient serait un coup de maître de la présidence de la république du Cameroun pour clore le questionnement sur l’état de santé de Paul Biya pourrait durée le temps d’un champignon du printemps ou d’un feu d’artifice. Car seulement 24 heures après, la vraie question demeure toujours: Biya est-il en mesure de parler aux camerounais ou pas?

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter