Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 20Article 528772

General News of Monday, 20 July 2020

Source: www.camerounweb.com

Impuissance, confidences intimes: Minouche, l'ex copine ridiculise Cabral Libii [VIDEO]


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Les clashs entre Cabral Libbi, député et président du parti PCRN prennent de nouvelles tournures. Ce qui était discuté dans les inbox sont désormais étalés sur la place publique. Minouche l'ex copine du député, insultée, dénigrée par les internautes ne veut plus tenir sa langue. Dans une nouvelle vidéo, elle rentre dans l'intimité et ridiculise celui qui pressent être le futur président du Cameroun. " Comment peut on faire confiance à un homme incapable de canaliser une femme. A un homme incapable de stopper une femme dont il connaît l’anatomie?cria-t-elle dans la vidéo en dessous. Elle tient cependant à préciser qu'elle est actuellement mariée et qu'elle n'est pas du tout intéressée par la carrière politique de Cabral Libii, qui pour elle n'est pas son candidat de choix.



La lettre de Minouche à Cabral Libii

“La marche vers Canaan...

Cher Cabral Libii Li NGUE NGUE, je sais que tu liras cette lettre qui t'est adressée. Tu la liras en tant que faux profil sur mon mur ou alors à travers tes espions tapis dans l'ombre.

Voilà plusieurs années que la toile, Facebook, notamment a été mise au courant du différend entre toi et moi. Je précise que ce n'était pas du tout mon initiative. C'est venu de tes amis. La mayonnaise a pris de mon côté et je l'ai digérée. Plusieurs mois que j'ai été attaquée. Plusieurs semaines que je me débats comme je peux pour sortir la tête de l'eau et surtout rentrer en possession du patrimoine financier que j'estime que tu me dois, preuves à l'appui.

TU ME DOIS! MAIS GARDE-LE!

J'utilise donc ce même canal aujourd'hui pour te dire " qu'une blessure narcissique est toujours une blessure étrangère: affectant seulement notre reflet, tous les remèdes qu'elle nous contraint d'inventer demeurent illusoires. Tu as laissé des entailles énormes dans ma vie. Tu n'as pas daigné me rendre ce que tu sais. Tu m'as livrée à la vindicte populaire, m'envoyant des inconnus aux menaces pesantes parce que j'osais faire entendre ma voix.

Ils m'ont insultée. Ils m'ont traitée de tous les mots. Sans aucune preuve, je suis diabolisée comme chantonne DINALY. Pourtant, toi tu sais, au fond de toi que je ne suis pas folle et tu sais surtout combien tu peux te montrer ignoble quand il s'agit de déployer les ailes de ce pervers narcissique qui sommeille en toi. Accepte que je te dise les choses.

Beaucoup ont utilisé mon nom pour te dire. A mon grand regret. Je n'assume que mes actes.
Le seul péché que j'ai commis c'est de t'avoir fait confiance un jour.

Je ne le ferai plus. Je voudrais donc par ce même billet, te signaler que je me retire de ce combat non pas par faiblesse mais par Sagesse et Vieillesse. Je ne suis pas narcissique. J'aime les autres bien plus que moi voilà pourquoi après moult échanges avec ces 3 personnes : Ma maman, l'abbé Etienne Bakaba, David Eboutou (oui le même David que tu considères comme ton ennemi mais qui pourtant n'a eu de cesse de me demander de calmer ma colère), je prends la ferme décision de te laisser "gagner" cette bataille. La guerre, je ne sais pas. De victoires en victoires, disons!

Je n'ai jamais eu l'intention de te gâcher ton itinéraire politique. Même si, tu n'es pas mon premier choix politique, je respecte ton engagement. Voilà pourquoi, j'ai toujours décliné l'offre de certains activistes qui sont venus me voir pour que je leur refile des informations qui pourraient freiner ton ascension. Mais j'ai décliné cette offre au regard de ce que toi et moi avons planté un jour
Oui, Cabral, à ta demande, nous avons fait de l'agriculture. Nous avons planté deux troncs de bananier. Un bananier mâle et un bananier femelle. J'ai dû utiliser beaucoup d'engrais pour que cette culture prenne. Tu connais désormais ton histoire et tes maux tu sais pourquoi. J'ai lutté toute seule pour que la production tienne. J'ai réussi à garder le tronc mâle. Il poursuit sa croissance. J'ai dû le déplacer dans une plantation plus sûre et à l'abri des regards. Il croit. Et la vie est meilleure ainsi.
Arrête de penser que tout le monde est jaloux de toi. Les invectives sur ta personne et nos affaires personnelles sont terminées. Je te demande à ton tour, d'arrêter de m'insulter dans les chaumières de yaoundé. Les Back Back comme tu aimes si bien dire, me reviennent.

Toute utilisation de mon image, de mon nom et de mon prétendu discours n'engage que ceux qui les emploieront.

Va en paix! Poursuis ton étoile. Va jusqu'où ton rêve t'emporte et au fond de toi, souviens-toi que là où tu sièges désormais, un projet de loi pourrait sauver des âmes : Celui de la pénalisation de l'abus de confiance et l'escroquerie sentimentale. Si ça ne l'est déjà pas. Tu sauveras non seulement la postérité mais surtout tes sœurs. Imagine un peu que le tronc de bananier femelle ait survécu, tu la protégerais aussi contre ce genre de dérive à laquelle tu t'es livré toi-même.

J'ai coupé la mer en 2 parts comme Moïse et je garde le tronc de bananier en vie pour moi.
Voilà ce que j'avais à dire que je ne dirai plus jamais.

Affaire suivante...

Minouche.”

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter