Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 29Article 594199

General News of Thursday, 29 April 2021

Source: agenceecofin.com

Importation des produits avicoles au Cameroun :voici la source de la polémique

Voici les raisons de la polémique Voici les raisons de la polémique

« Dans le cadre du développement de la filière avicole camerounaise et de la diversification des fournisseurs d’intrants, j’ai l’honneur d’accepter l’importation de produits et sous-produits aviaires du Brésil, dans le respect des exigences sanitaires et zoosanitaires du Cameroun et du Brésil, selon les normes de l’OIE ». C’est par ces mots que le ministre camerounais de l'Élevage des Pêches et des Industries animales, le Dr Taïga (photo), approuvait le 22 mars, l’importation depuis le Brésil de certains produits aviaires.

Un acte qui a suscité beaucoup d’incompréhension et de rejet tant chez les acteurs locaux du secteur qu’au sein de la société civile. Il est interprété comme un flip back du gouvernement, après la décision prise fin 2020 de couper court à toute importation de volaille, pour raison de grippe aviaire. La polémique n’a pourtant pas de raison d’être ici, après clarifications.

Il ne s’agit en effet nullement d’acheter à l’étranger du poulet congelé ou des poules de race. François Djonou, le président de l’Ipavic (Interprofession avicole), explique que la mesure a été prise pour pallier efficacement la pénurie en poulets de chair, denrée devenue rare à cause des restrictions anticovidiennes entre autres. « On voudrait résoudre le problème actuel en tentant de faire venir au moins des œufs à couver, pour subvenir aux besoins des aviculteurs locaux ».

Un fait confirmé par Delor Kamsu, président de la ligue camerounaise des consommateurs : « Il faut préciser qu’il s’agit uniquement de poussins et de parentaux [pondeuses d’œufs à couver, Ndlr.], parce que c’est là que se situe le besoin, et non en découpes de poulet ». Voilà qui devrait mettre fin à l’incompréhension et apaiser les esprits.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter