Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 06 05Article 600454

General News of Saturday, 5 June 2021

Source: www.camerounweb.com

Ils volent des matériels de construction à Olembe et se font prendre la main dans le sac

Les deux personnes arrêtées. Les deux personnes arrêtées.

•Les deux présumés voleurs de matériels de construction son actuellement entre les mains des forces de l'ordre.

•L'un est le voleur, l'autre est le receleur, selon la gendarmerie.

•Les deux présumés ont été pris la mains dans le sac.


Selon un communiqué de la gendarmerie nationale, parvenu à notre rédaction, un jeune camerounais, apparemment habitué aux faits qui lui sont reprochés a été pris la main de le sac en plein vol de matériels de construction à Olembe. Les faits remontent dans la nuit du 29 mai 2021.

'Dans la nuit du 29 mai 2021, les éléments de la Brigade de Gendarmerie de Nlongkak ont interpellé un individu âgé de 26 ans en flagrant délit de vol de matériels de construction dans un immeuble en construction, au lieu dit "marché de salade", en face de la Chambre de commerce. Pour mener à bien sa manœuvre, le suspect s'est servi d'un pickup Toyota non immatriculé. En complicité avec le gardien, 20 sacs de ciments et plusieurs fers à béton avaient été mis de côté pour livraison dans une quincaillerie au quartier Olembe', écrit la Gendarmerie nationale dans un communiqué.

'Interrogé, le suspect est passé aux aveux, révélant par la même occasion l'identité d'un premier receleur âgé de 27 ans qui attendait être livré à une heure tardive de la nuit. Ce dernier a été mis aux arrêts quelques heures plus tard, et l'important stock de ciment et de fers à béton trouvé en sa possession, venant du même chantier a été saisi. Poursuivant l'exploitation du présumé voleur, aux environs de 14 heures, dans la même journée, un autre receleur, âgé de 23 ans a été interpellé au quartier Nkozoa. Cette interpellation a permis la saisie de 182 sacs de ciment et 1200 fers à béton d'une valeur de 8 millions de FCFA, provenant vraisemblablement du même chantier', lit-on également dans ce communiqué dans lequel il est précisé que les enquêtes se poursuivent.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter