Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 04 24Article 507706

General News of Friday, 24 April 2020

Source: www.camerounweb.com

Ilaria Allegrozzi allume Atanga Nji : ‘cette tuerie a été délibérée’ (vidéo)

La chercheuse senior de Human Rights Watch pour l’Afrique centrale Ilaria Allegrozzi s’est prononcée sur les résultats de l’enquête commanditée par Paul Biya sur les meurtres Ngarbuh. Ilaria Allegrozzi tout en félicitant la présidence de la République, marque des insuffisances. Elle estime les attaques des populations du Nord-Ouest du Cameroun n’était pas une bavure mais un acte prémédité.

« Ce rapport de la commission d'enquête représente une avancée importante, un pas positif vers la bonne voie, ça montre que le gouvernement est disposé à sanctionner les responsables des crimes par ses propres forces de sécurité. C'est vrai que nous ne sommes pas d'accord sur tous les points clé surtout le nombre des victimes et la dynamique de l'attaque. Nous continuons à souligner que cette tuerie a été délibérée. Ce ne sont pas le résultat d'un incident mauvais et malheureux », a déclaré Ilaria Allegrozzi.


La chercheuse senior de Human Rights Watch pour l’Afrique centrale dément formellement les accusations gratuites du gouvernement selon lesquelles elle aurait payer des médias camerounais dont Equinoxe Tv. Le gouvernement camerounais serait dans ses fantasmes.


« C'est une question qui me fait sourire. Ce sont des fausses allégations, je vais répondre comme un journal camerounais l'avait dit, ce sont des "fantasme" (…) Je pense que le gouvernement, le ministre de l'administration territoriale et le porte-parole de l'armée devraient prendre un moment pour réfléchir sur les conclusions sérieuses de ce rapport (...) Lorsque nous avons dénoncé les meurtres de Ngarbuh, le gouvernement et les militaires nous ont attaqués, ont ils nous ont provoqué avec des insultes parfois personnelles.

Les autorités devraient comprendre que nous ne serons pas intimidés par ces pratiques et que nous cherchons plutôt à travailler ensemble. Nous répondons à ceux qui nous accusent avec les mêmes mots du président de la République qui a reconnu la valeur et l'importance de travailler avec les ONG », précise-t-elle.

Selon les résultats de l’enquête prescrite par Paul Biya, 13 Camerounais ont péri à Ngarbuh du fait de l’armée.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter