Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 07Article 539836

General News of Monday, 7 September 2020

Source: abkradio.com

'Il y’a du mercantilisme qui s’est installé dans l’attribution des titres de notabilité'

Paul Mahel est un journaliste camerounais, originaire de la localité de Longasse dans le département de la Sanaga Maritime. Il était l’invité d’Assako Talk pour aborder la question des problèmes de succession dans les chefferies traditionnelles, notamment celle du Canton Longass.

Ci-dessous, quelques attitudes de Paul Mahel recueillies lors de cette interview:

« A Longasse, il n’y a pas encore de tripatouillage. Mais le sous-préfet semble déjà avoir pris fait et cause pour un candidat à la succession »

« Nous voulons attirer l’attention du gouverneur sur le fait que le rapport qui viendra de la sous-préfecture peut ne pas correspondre à la réalité du terrain »

« L’esprit de la loi de 1977 c’est qu’en cas de vacance, il faut désigner le nouveau chef dans la lignée du défunt chef »

« Chacun peut prétendre à devenir chef, mais il faut rester dans l’esprit de la loi. L’esprit de la loi de 1977 sur qu’en cas de vacance, il faut désigner le nouveau chef dans la lignée du défunt chef »

« Il y’a du mercantilisme qui s’est installé dans l’attribution des titres de notabilité et des chefferies traditionnelles. C’est regrettable que l’un des derniers bastions de la tradition soit ainsi bradé »

« On ne peut pas acheter une chefferie traditionnelle »

« On ne peut pas estimer qu’on veut une nouvelle classe politique et ne pas vouloir composer avec les jeunes dans les chefferies traditionnelles »

« Pourquoi tous ces gens qui ont succédé à leurs pères veulent aujourd’hui empêcher à un enfant qui a été préparé par son père d’accéder à la chefferie ? »

« On ne peut pas acheter une chefferie traditionnelle »

ABK Radio Officiel · ASSAKO TALK - PAUL MAHEL - 17 08 20 01

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter