Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 16Article 527785

General News of Thursday, 16 July 2020

Source: Actu Cameroun

'Il y a des Maires qui ne savent ni lire, ni écrire' - Abel Elimby Lobe


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Sur les ondes d’ABK radio, le promoteur de la plateforme Kawtal a fustigé l’analphabétisme de certains maires.

Abel Elimby Lobe était ce matin, l’invité de la matinale d’ABK radio, une radio émettant depuis Douala. Pendant plusieurs minutes, il a commenté la vie politique camerounaise. L’homme politique a surtout parlé de ces maires analphabètes.

L’analphabétisme des maires

« A l’époque, nous avons voté le maire sur la base des idées politiques et non sur ce qu’il donnait. Le SDF n’avait pas de candidat et donc sans notre stratégie, il fallait voter le maire le moins bon…Dans tous les partis politiques, il y a des maires qui ne savent ni lire, ni écrire », déclare l’ancien conseiller municipal du Social democratic front (SDF) à la mairie de Douala 5è.

Abel Elimby Lobe est revenu sur le double scrutin du dimanche 09 février 2020. Il conduisait une liste aux élections législatives à Wouri-Centre, dans la capitale économique. Mais cette participation avait tourné au fiasco au point où il avait songé à quitter la scène politique.

Le double scrutin du 09 février 2020

« Je n’ai jamais été en colère vis-à-vis des électeurs. Ils ont leurs droits, même celui de ne pas me comprendre. J’étais en colère contre les acteurs politiques qui ont perdu 17 fois les élections. La plateforme Kawtal avait demandé aux acteurs de ne pas se disperser s’ils veulent gagner. Malheureusement, c’est ce qu’ils ont fait. Le résultat, c’est que les voix qui ne veulent pas du RDPC se sont dispersées. Or, si nous nous étions unis, on aurait capitalisé les voix », explique le promoteur de la plateforme Kawtal.

L’homme politique, pour finir, a évoqué la difficile situation financière traversée au moment de déposer sa candidature à la députation. « Je n’ai pas vendu pas mon terrain parce que c’était le lendemain des élections. Certes les élections représentent une grosse dépense pour tout le monde », clarifie-t-il.

Au lendemain des résultats des élections législatives 2020, Abel Elimby Lobe s’était fatigué des nombreuses irrégularités constatées lors du double scrutin. A cela s’ajoute l’incompétence d’Elecam… « Je crois que ça risque d’être la dernière élection à laquelle je participe. Parce que je suis fatigué de me battre pour une organisation des élections qui soient tout simplement contraire à la réglementation en vigueur ». Avait menacé écrit l’homme politique.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter