Vous-êtes ici: AccueilInfos2019 06 17Article 465103

General News of Monday, 17 June 2019

Source: camerounliberty.com

'Hydro Memve Ele': révélations sur une véritable guerre des réseaux

Officiellement 40 MW au lieu de 211MW, c’est la puissance injectée dans le Réseau interconnecté Sud (RIS) par le Barrage de Memve Ele sept ans après le démarrage du projet pour un investissement de 420 milliards de FCFA.

Piloté par Dieudonné Bisso, dont certaines sources affirment être proche de l’ancien patron MINEPAT, ces derniers avaient en projet de faire du Barrage de Memve Ele une entreprise indépendante de production en vue de vendre elle-même l’énergie électrique.

Une demande avait en effet été déposée à la présidence de la république pour validation du projet Hydro Memve’ele, elle a été rejetée par le secrétariat de la présidence qui a ordonné la mise sous tutelle de cette infrastructure par EDC.

Toujours dans la région du sud, le gouvernement camerounais avait créé une entreprise indépendante pour la gestion du barrage de Mekin, Hydromekin. Le conseil d’Administration étant assuré par Louis Paul Motaze l’ancien MINEPAT, sept ans après le démarrage des travaux le barrage n’est pas livré. Le projet qui à l’origine coutait 25 milliards de FCFA pour une livraison attendue de 15 MW n’est toujours pas prêt, il a déjà absorbé plus de 100 milliards de FCFA et ne produira que 10 mW.

Rappelons que le gouvernement camerounais est à la recherche de 86 milliards de FCFA pour la construction d’une ligne électrique partant de Sangmelima pour Mbalmayo. C’est une fois le projet achevé que le ministère de tutelle s’est aperçu qu’il n’y avait pas de ligne de transport.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter