Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 21Article 522013

General News of Sunday, 21 June 2020

Source: cameroon-info.net

Humiliante arrestation: Me Simh prend la défense de Ernest Obama


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Le vice-président du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun fait une analyse froide, d’un point de vue juridique et détachée de toute connotation politique, de l’interpellation de l’ancien Directeur général de Vision4.

Cameroun-Info.Net : Nous avons eu dire que le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun, a désigné un collège d’avocats pour défendre la cause du confrère Ernest Obama, accusé de malversations par son employeur Vision4, parmi lesquels vous. De quoi cela retourne-t-il concrètement ?

Emmanuel Simh : Je ne sais pas qui a été véhiculé cette nouvelle. Je n’ai pas été contacté par monsieur Obama pour sa défense. A ma connaissance, le président Kamto n’a envoyé personne, à moins qu’il l’ait fait et que je ne sois pas au courant.

CIN : Néanmoins, quel commentaire faites-vous en tant qu’homme politique de cette affaire, et notamment l’instant de son interpellation à grand renfort de publicité ?

E.S. : J’ai défendu monsieur Obama Ernest dans un dossier contre Tombi à Roko, qui était à l’époque Secrétaire général de la Fédération Camerounaise de Football. J’ai défendu à l’époque Bouba Ngomena, qui était également poursuivi dans le cadre de la même affaire, ainsi que Théophile Awana. Il venait à mon cabinet tous les jours. Maintenant, il a décidé de ne pas m’inviter à sa chaine de télévision, c’est son choix. Et je pense que ça n’était pas sa volonté à lui. Donc, je n’ai aucun souci personnel avec monsieur Obama, dont j’ai été le conseil dans une affaire autrement compliqué.

CIN : Que pense en outre l’avocat que vous êtes de cette affaire ?

E.S. : Ce que je voulais dire, c’est que les conditions de son arrestation sont absolument inadmissibles. Il est un personnage connu, il a un domicile à Yaoundé. S’il y a des griefs contre lui, le plus simple, aurait été qu’on lui envoie une convocation, et qu’il défère dignement à cette convocation. Et dans le cas, je suppose, qu’il ne vient pas, que le procureur de la république lui envoie un mandat d’emmener. Comment comprendre qu’un homme soit à son lieu de service habituel, et qu’on mette une telle armada pour son arrestation, je trouve que c’est absolument intolérables, ces images. Je ne peux pas cautionner une telle violence. Nous sommes en train de bâtir un Etat de Droit, et on ne peut pas tolérer qu’on arrête des gens de cette façon. Même si c’est monsieur Paul Biya qu’on arrête dans ces conditions, nous allons le protester, parce que c’est des questions de principe qu’on pose.

Au-delà de mon appartenance politique, je suis d’abord avocat, un citoyen camerounais, et je me bats depuis des années à travers les amitiés avec la société civile et les partis politiques, pour que ce genre de choses n’arrivent pas. On peut reprocher à monsieur Obama, on peut tout dire de lui, mais je refuse que même un terroriste soit arrêté de cette manière-là. Il a des droits, il est présumé innocent, et il doit être traité avec dignité. Ce que j’ai vu ne nous honore pas, et n’honore pas les commanditaires de cette arrestation spectaculaire. J’espère qu’il aura un bon avocat pour se défendre.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter