Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 04Article 553852

Actualités Régionales of Wednesday, 4 November 2020

Source: agencecamerounpresse.com/

Horreur à Dschang: deux enfants décèdent dans des conditions troubles

Les corps sans vie des deux jeunes enfants ont été découverts ce lundi matin à l’intérieur de leur chambre. Ils perdent la vie après avoir mangé la veille un plat de riz.

Leurs noms, Miriane AWOUNDJIA âgée de 04 ans et sa grande sœur Virginie âgée de 19 ans. Deux filles d’une même famille qui rendent l’âme après avoir consommé un repas. Du moins c’est ce qu’on croit jusqu’à ce moment. En effet, les deux filles, en compagnie de l’une de leur sœur, ont passé la soirée de dimanche à cuisiner un repas de riz. Après avoir passé des moments en famille. La grande sœur des deux filles va rentrer à la maison avec une partie du plat qu’elles ont concocté. Le matin venu, la grande sœur qui était partie la nuit revient pour prendre la petite Miriane de04 ans pour la préparer et l’accompagner à l’école. Grande sera sa surprise lorsqu’elle va trouver le corps de ses deux sœurs gisant au sol sans vie. C’est alors qu’elle va alerter le quartier et les autres membres de la famille. Les habitants du quartier Tsinkop seront dans l’émoi. Les pleurs, les larmes, mais surtout la surprise.



Dans un premier temps, les uns et les autres pensent à une intoxication alimentaire. Mais seulement, qu’est ce qui peut expliquer que les autres membres de la famille qui ont consommé ce riz n’ont rien eu comme problème de santé ? Puisqu’il faut rappeler que c’est une grande famille qui habite pour une partie une première maison principale, et parce qu’il y avait assez de place pour tous, la famille a fait louer cette chambre pour héberger d’autres de ses membres. Il s’agit d’une de ces familles camerounaises qui ont fui les régions en guerre, notamment le NOSO. Donc, la veille, lorsqu’elle rentrait, la grande sœur était partie avec une partie du repas et en a fait profiter à d’autres dans la famille. Ceux qui ont pris de ce repas sont en observation jusqu’ici. Mais, manifestement, ils n’ont rien.



Une autre piste, invite à se pencher sur le réchaud à charbon qui a servi à faire la cuisine. Le réchaud à charbon n’a visiblement pas été bien éteint. Et il est possible qu’une fois les enfants endormis et les portes et fenêtres fermées, ils se sont fait étouffer par le reste de fumée qui se dégageait du réchaud en question. C’est d’ailleurs la piste la plus plausible.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter