Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 16Article 589951

General News of Friday, 16 April 2021

Source: www.camerounweb.com

Homosexualité-crimes : les 30 millions qui ont scellé le sort de Bryan Fombor

Les 30 millions qui ont scellé le sort de Bryan Fombor Les 30 millions qui ont scellé le sort de Bryan Fombor

De nouveaux éléments apparaissent dans l’affaire d’assassinat du jeune camerounais Bryan Fombor. Avant son massacre le 05 Juin 2020 au quartier Omnisport à Yaoundé, le jeune aurait un deal avec Amougou Belinga. Il exigerait 30 millions pour ne pas diffuser une vidéo des ébats sexuels de plusieurs personnalités qu’il détenait grâce à Ivana Essomba ; sa petite copine. Selon Remy Ngono, auteur de toutes ces révélations, l’amant de l’actuelle femme de Bruno Bidjang aurait perçu 25 millions de francs CFA. Malgré cela, il maintiendrait la pression, ce qui n’a été du goût du ministre Laurent Esso qui aurait demandé à Amougou Belinga de « régler le problème ». Ce dernier à son tour confiera l’affaire à Yvana qui toujours selon Remy Ngono était une de ses petites amies.


« Il y va utiliser cette vidéo où il y avait des personnalités dont le ministre de la justice Laurent Esso et beaucoup d'autres. Il va prendre la vidéo et appeler Ernest Obama. Ernest Obama va constater cela et Bryan Fombor va dire que pour qu'il ne publie pas ça dans les réseaux sociaux, il faut qu'on lui donne 30 millions. 25 millions lui sont versés. Par la suite, il insiste auprès d'Ivan Essomba qu'il lui faut de l'argent. Entre temps, Lauren Esso était au courant que ses vidéos avec Amougou se retrouvaient dans des réseaux. In convoque Amougou et va donc lui imposer de régler le problème. Dans le langage de la mafia, quand on te dit de régler le problème, cela veut dire tuer », a-t-il déclaré.

Les révélations commencent à partir de 57ème minute dans la vidéo ci-dessous



Homosexualité-règlement de compte : ‘Amougou Belinga m’a invité dans un hôtel à Paris’

Victime des tirs groupés de certains médias locaux camerounais qui l’accuse d’être un homosexuel, le journaliste Remy Ngono brise le silence. Dans une nouvelle vidéo, il explique les raisons de cet acharnement contre sa personne. Pour le chroniqueur de RFI, il n’y a pas l’ombre d’un doute, Amougou Belinga est l’homme derrière ces attaques.

"Ils viennent d'un réseau tissé par Amougou Belinga. Amougou Belinga utilise les médias pour régler ses comptes se retrouve dans l'incapacité de me conquérir », a-t-il lancé avant de préciser que le PDG du groupe l’Anecdote l’avait invité dans un hôtel à Paris.


« M. Amougou Belinga m'a invité à l'hôtel aux champs Elysée et il ne peut pas le nier puisque j'avais des témoins. Arrivée à l'hôtel, il m'a demandé de monter. J'ai demandé qu'il descende. Toute honte bue, on est parti dans un petit restaurant. Il voulait me recruter nuitamment. J'ai refusé. J'ai refusé parce que je connais les conditions. J'ai refusé parce que je ne peux pas respecter leur code », relève-t-il.
Les révélations commencent à partir de la 16ème minute de la vidéo

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter