Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 15Article 589657

General News of Thursday, 15 April 2021

Source: www.camerounweb.com

Homosexualité: Bruno Bidjang, Rémy Ngono et son overdose sexuelle

Le journaliste sportif de RFI vit ces deux jours un cauchemar lié à une affaire d'homosexualité et d'une overdose sexuelle que lui colle les journaux L'Indépendant et Info Matins. D'un air serein, il promet une réponse à ses détracteurs à la taille de leur méfait.

Avec des termes choquants, ces journaux étalent que Rémy Ngono serait friand des relations homosexuelles et qu'à cet instant, il est interdit par son médecin traitant d'avoir des rapports sexuels pour un an.

Dans un récent post sur sa page facebook, l'activiste donne un nom qui jusqu'alors n'est pas associé à ce dossier: Bruno Bidjang, le journaliste de V5ision4. A en croire ses dires, Bruno qu'il présente comme " le grand journaliste BIYAMEROUNAIS DAFFY DUCK, rédacteur en chef de VISION 4 MILLE COLLINES serait celui qui divulgue ces 'sales' informations sur lui, disant à qui veut l'entendre qu'il serait alité à l'hôpital.

Alors que dit-il dans la journée d'hier (ndlr,mercredi 14 avril), "tout le monde me voit sur des vidéos danser et commenter la ligue des champions en direct dans les studios de Radio Foot sur RFI hier soir, mais lui, assis devant son plat de beignets- bouillie-haricots, annonce avec ses amis que je suis alité dans une chambre d'hôpital, opéré de...Et les journalistes BIYAMEROUNAIS experts en opérations de fesses disent que les médecins Français leur ont dit que je suis interdit de travailler pendant un an! Ce sont les mêmes qui ont annoncé que j'étais mort dans un accident", déclare-t-il.

Il n'a que faire de ces 'journaleux' qui prolifèrent des mensonges à son égard. "Les mêmes qui m'ont vu en direct sur ma page Facebook, ils ont annoncé que j'étais expulsé de la France parce que je suis sans papiers. Mais je continue à travailler à RFI étant sans papiers et mort par accident et OVERDOSE SEXUELLE", dit-il.

Il donne donc rendez-vous à ces fans et ces détracteurs ce jeudi 15 avril pour un direct sur sa page Facebook et sa chaîne YouTube pour leur répondre.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter