Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 01 13Article 566888

General News of Wednesday, 13 January 2021

Source: BORIS BERTOLT

Henry Eyebe Ayissi au coeur d'une mafia autour des titres fonciers

Dans les coulisse du pouvoir, c’est un secret de polichinelle, le ministre du domaine et des affaires foncières, Henry Eyebe Ayissi se rêve déjà en secrétaire général de de la Présidence République. Un poste qu'il lorgne depuis des années. D’ailleurs, plusieurs de ses anciens collaborateurs l’accusent d’avoir trahit l’ancien secrétaire général de la présidence de la République, Jean Marie Atangana Mebara, qui l’avait pourtant ramené aux affaires dans l'affaire de l'avion en adressant d'importantes notes sur son ancien parrain. Il estime d'ailleurs n'avoir pas suffisamment été remercié. Il voit donc désormais loin.

Ceux qui ont acquis des terrains dans certaines localités de la région du Centre ont constaté qu’ils ont du mal à obtenir un titre foncier. En effet, Récemment, Eyebe Ayissi a suspendu l'attribution des titres fonciers dans le Mfoundi, le Mefou Akono, Mefou Afamba et dans la Lékié. Au cœur de cette décision un projet de restituer les titres fonciers majoritairement acquis par des “ hommes d’affaires “ Bamiléké dans la région du Centre.

L'affaire remonte aux plaintes des chefs traditionnels du Centre sur le phénomène des" financiers". Les financiers ou encore les démarcheurs. Ceux-là qui exploitant la souffrance des populations acquièrent financièrement de grands espaces, qu’ils titrent et s’en sortent avec des terrains qu’ils revendent par la suite. Une situation à l’origine de nombreux conflits fonciers dans le Centre.
Dans des correspondances adressées au ministre de l’administration territoriale Paul Atanga Nji, ils demandaient de rendre plus accessible l’accès du titre foncier aux populations afin que ces derniers ne se retrouvent plus en train de brader leurs terrains.

Atanga Nji transfère le dossier à la présidence de la République. C’est ainsi que Paul Biya demande de sursoir à l'attribution des titres fonciers dans certains département du Centre afin d'élaborer un texte un visant à amoindrir les coûts du titre foncier.

Depuis près d'un an aucun retour de la présidence de la République. Or par derrière il octroie les titres fonciers par autorisation spéciale et ne donne pas à d'autres prétextant que les titres fonciers sont suspendus.

Il a ainsi créé un business où il donne principalement des titres fonciers à ceux qui lui versent de l'argent.

La plupart des financiers originaires de l'Ouest Cameroun qui se retrouvent aujourd'hui dans l'incapacité d'obtenir des titres fonciers. Dans le même temps, les populations du Centre qui demandaient à ce que des mesures soient prises pour mettre un terme à la braderie des terrains sont également aux oubliettes.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter