Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 17Article 556369

xxxxxxxxxxx of Tuesday, 17 November 2020

Source: L'Avenir n°108

Hôtel Mont Febe : Nicolas Tchobang accusé de détournement de plus de 500 millions

Les révélations sont contenues dans une lettre de dénonciations rendue publique par les employés de cet établissement hôtelier.

Un scandale financier à nul autre pareil. L’hôtel Mont febe de Yaoundé sombre et les employés jouent les sapeurs-pompiers. Le 08 Octobre 2020, le collectif des employés dénommé « Sauvons l’hôtel mont Febe », a rendu public une lettre de dénonciation accusant le directeur de pratiques malsaines.

Dans ce document, le personnel indique que le top management de cet établissement hôtelier continue depuis 2017 de piller « impunément sans vergogne et sans répit, cet hôtel aujourd’hui au bord de la banqueroute ». « Le bulletin de paie du Dg n’est pas en conformité avec les dispositions des résolutions de conseil d’administration depuis des années ; la preuve le conseil l’a reconnu coupable des malversation sur son salaire de 113 094 876 F.

Il l’a reconnu lui-même (les correspondances du CA ci-joint en sont des preuves) ; Depuis 2014 le DG fait payer les prestations de trois agents de sécurité de son domicile par l’hôtel plus l’alarme allant ainsi à l’encontre même des dispositions de la résolution du CA (512 000 Fcfa par mois). Les facture G4S payées par l’hôtel en sont une preuve patente ; le directeur général fait nettoyer son linge par élégance pressing et c’est l’hôtel qui règle la facture, alors qu’il n’en a pas le droit (environ 200 000 F par mois ) ; En 2017 et 2018 le Contrôleur de gestion, le directeur technique, le Chef comptable et lui ont pris de l’argent en espèce des comptes de l’hôtel. Il faisait de même des recettes journalières qui n’étaient plus reversées dans les comptes de l’entreprise et l’hôtel a perdu plus de 300 000 000 FCFA », dénonce le collectif des employés.

Et d’ajouter, « Suite au CA de la SGHC du 27 Décembre 2018 dont une des résolutions portait sur le réaménagement de son salaire et des avantages qui lui sont octroyés, le DG s’est vu payer complaisamment 30 000 000 Fcfa en janvier 2018 et 44 100 000 Fcfa le 1er févier 2018 ( les preuves sont disponibles dans les services comptabilités de l’hôtel…; Le Dg a pris 29 000 000 Fcfa à la mutuelle des employés et a ensuite usé des menaces à l’endroit des dirigeants dudit organe pour récupérer la reconnaissance de dette qu’il avait préalablement signée à cet effet. Tout le personnel est au parfum de la situation.

Le directeur général a acheté un véhicule de fonction à 65 000 000 Fcfa alors que selon une résolution du conseil d’administration, il a droit à un véhicule de fonction qui coûte maximum 40 000 000 Fcfa ». Nous n’avons pu avoir le Directeur de cet établissement nonobstant plusieurs tentatives d’essais pour sa version des fâits. Mais l’un de ses fidèles collaborateurs qui a requis l’anonymat affirme qu’il s’agit d’une « campagne de dénigrement qui vise à ternir l’image du directeur de l’hôtel ».

Parlant toujours de la gestion cavalière et indélicate du top management, plusieurs autres chefs d’accusations pèsent sur le directeur de cet établissement hôtelier. Nous s’y reviendrons dans nos prochaines éditions.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter