Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 05 06Article 510499

General News of Wednesday, 6 May 2020

Source: Expression Economique n°167

Hôpital militaire de Douala: la moitié du personnel de réanimation en quarantaine


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Ayant été en contact avec des malades du covid-19 et présentant les symptômes de cette maladie, le médecin chef a provisoirement fermé le service de réanimation.
Le service de la réanimation de l’hôpital militaire de Bonanjo est fermé depuis plusieurs jours. Pour cause, le personnel soignant présente des symptômes du Covid-19. Des médecins et infirmiers ont été placés en quarantaine à domicile. Pour mieux comprendre l’histoire, il faut remonter au weekend du 15 mars 2020. Un patient arrive au service des urgences de l’hôpital militaire de Bonanjo. Son cas inquiète.

Il est envoyé en réanimation. Il est pris en charge par les infirmiers de cette unité. « Lorsque nous sommes arrivés le lundi, nous avons fait un scanner. Le constat est fait : le malade présente les symptômes du Covid-19. Il est tout de suite référé dans un hôpital agréé», explique une source. Elle précise que le personnel en service ce jour-là a été mis en quarantaine.

D’après la même source, un mois plus tard, deux autres malades sont reçus dans l’enceinte de l’hôpital Militaire. Après consultation, ils ne révèlent pas les symptômes de leurs’ maux, dit notre source. Deux jours plus tard, le cas de ces deux patients s’aggrave. Ils souffrent dès lors de difficultés respiratoires. Envoyés en réanimation, le personnel soignant leur fait un scanner qui révèle des images suspectes. I

Ils sont tout de suite référés à l’hôpital gynéco obstétrique de Yassa. Une désinfection des lieux est effectuée. Quelques jours après, certains médecins commencent à présenter des symptômes. « Avant la note du Minsanté qui interdit les scanners, nous lavons pratiqué sur le personnel soignant. Il a présenté des liaisons suspectes », rapporte un médecin à Expression Économique.

À l’en croire, plus de la moitié du personnel a été mis en congé technique pour une quarantaine à la maison. Il confie que ce sont les plus chanceux, notamment les chefs et les médecins, qui ont bénéficié de ce scanner gratuit. Pour l’heure, des mesures ont été prises par le médecin chef. Il s’agit notamment du prélèvement des autres infirmiers qui n’ont pas pu bénéficier du scanner et la fermeture du service de réanimation jusqu’à la quinzaine du mois de mai.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter