Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 15Article 589591

General News of Thursday, 15 April 2021

Source: La Météo N°1123

Hôpital de Yaoundé : Jean-Baptiste Nguini Effa sauvé d’une énième humiliation par sa femme

L'épouse de l'ancien DG de la SCDP a dû sauver l'honneur de son mari en payant le jour dit, 8 avril, le million de francs exigé par le directeur de l'hôpital central de Yaoundé Pierre Joseph Fouda.

L'ancien directeur général de la société camerounaise de dépôts pétroliers (SCDP 1994-2009), Jean-Baptiste Nguini Effa, est finalement sorti le 08 avril de son internement à l'hôpital central de Yaoundé. Réputé guéri depuis des jours, le prisonnier y était pratiquement pris en otage par la direction qui lui a présenté une facture de 1 million de francs. Maintenu sous haute surveillance dans son pavillon, il a beau prétendre qu'il avait été hospitalisé sur instruction de l'administration pénitentiaire, le patron des lieux Pierre Joseph Fouda, refusera dans un premier temps d'accueillir le patient. Pour le directeur, le ministère de la justice, comme toute l'administration publique d'ailleurs, "est insolvable" dans ses livres. Il aurait fallu que l'épouse de l'ex-DG de la Scdp donne la garantie de payer la facture pour faire revenir le Dr Fouda à de meilleurs sentiments.

Joignant la parole à l'acte, Marie Rose Réussira à régler la note évitant ainsi une énième humiliation à son mari. Voilà comment M. Nguini Effa sortira de ce bourbier de la prison centrale de Yaoundé-Kondengui. Dans son entourage, l'on précise que l'ancien directeur général de la Scdp n'a jamais été séquestré tout le long de son séjour à l'hôpital central de Yaoundé. En proie à divers problèmes de santé, M. Nguini Effa avait été admins dans cette officine publique, le 10 mars. Incarcéré depuis août 200, Jean-Baptiste Nguini Effa a été condamné à 30 ans de prison ferme en octobre 2012 par le tribunal de grande instance du Wouri. Il est accusé de détournement en coaction d'environ 2 milliards de francs. En juin 2017, cette sentence a été annulé par la cour suprême, pour irrégularité et parti-pris manifeste décelés dans le jugement. A quatre reprises, il a été acquitté dans divers dossiers pas le TCS.

En début juin 2020, M. Nguini Effa a sisi le tribunal de première instance de Yaoundé d'une plainte avec constitution de partie civile. Il s'en prend à son successeur à la SDCP, Gaston Eloundou Essomba aujourd'hui ministre de l'eau et de l'Energie, le président du conseil d'administration de ladite entreprise Jean Fabien Monkam Nitcheun le directeur général adjoint de la SCDP, Gabriel Eteki Ebokolo ainsi que le sous-directeur des affaires juridiques Etiennes Hyppolites Djou Abega. Ils sont poursuivis pour des faits de "refus d'innocenter", "escroquerie et tentative d'escroquerie".

Dans sa plainte, le prisonnier indique que depuis le début des poursuites judiciaires le visant, il n'a eu de cesse d'exiger de la SDCP des pièces et autres livres comptables susceptibles, selon lui d'établir son innocence. A l'en croire, les sommes querellées ne figurent dans aucun document comptable de l'entreprise.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter