Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 04Article 553924

Health News of Wednesday, 4 November 2020

Source: crtv.cm

Hépatite C: le traitement coûte 25 000 fcfa

Une baisse de l’ordre de 75% sera appliquée dans les coûts de traitement de la maladie. L’information est contenue dans un communiqué de Manaouda Malachie, ministre de la Santé publique en date du 27 Octobre 2020.

L’annonce qui vient ainsi faire renaître de l’espoir chez les patients atteints de cette maladie qui se transmet par voie sanguine précise cependant, que tous les protocoles de traitement ne sont pas concernés par cette mesure salutaire.

Protocole visé et échéance

Aussi le communiqué du ministre de la santé précise-t-il que le protocole concerné est celui à base de Sofosbuvir+Velpastavir 400/100 mg appartenant au lot 3091996. Par ailleurs il mentionne que : «Les prix des autres protocoles de traitement de l’Hépatite virale C restent inchangés».

La réduction du coût ainsi actée et selon les autorités sanitaires, est d’application obligatoire et immédiate dans les 14 Centres de traitement agréés (CTA) et Centres de dispensations (CD). Il faut savoir que cette baisse s’inscrit d’une part, dans le cadre de l’amélioration de l’accès aux traitements contre les hépatites virales et d’autre part, sur la base des stocks de médicaments disponibles.

Une politique qui s’inscrit dans le temps

Cependant, ce n’est pas la première fois que les autorités accourent au chevet des malades pour rendre le traitement plus accessible au plus grand nombre. En 2018 déjà, le protocole revu à la baisse se situait alors entre 20 000 et 120 000 FCFA contre 30 000 à 280 000 FCFA préalablement. Le geste du gouvernement vient donc ainsi mettre du baume au cœur à tous ces malades dont la guérison est désormais possible après trois mois grâce à la découverte de nouvelles molécules en 2014.

Une disposition qui pourrait revoir à la baisse le nombre de décès estimé annuellement à près de 10.000 au Cameroun dus aux hépatites virales de type B et C. La prévalence étant de 8,3% pour l’hépatite B et 13 % pour l’hépatite C. Toutes choses qui placent notre pays parmi les plus touchés au monde. Le gouvernement camerounais projette dans ce sens, plus globalement, de faciliter en 2021, l’accès au diagnostic et au traitement à 90 % des patients souffrant des hépatites.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter