Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 04 29Article 508837

General News of Wednesday, 29 April 2020

Source: Cameroon Info

Guerre ouverte entre l’ancien et le nouveau maire de Banka: Plus de 560 millions en jeu

L’enjeu porte sur la construction de plusieurs marchés de la commune. Le préfet du Haut-Nkam appelé en arbitre pour départager les protagonistes sur cette enveloppe.
L’ancien maire de la commune d’arrondissement de Banka, dans le département du Haut-Nkam, région de l’Ouest, Bernard Djeuga, s’oppose aux décisions de son successeur à la tête de cette commune, Joseph Nguessieuk.

Selon le quotidien Le Messager qui rapporte cette information dans son édition du 29 avril 2020, «la polémique qui divise l’ancien et le nouveau maire de la commune de Banka a pour enjeu des marchés dont l’enveloppe globale est estimée à 560 millions et près de 600 mille Francs CFA».

Dans une correspondance adressée au préfet du département du Haut-Nkam, Luc Ndongo, en date du 15 avril 2020, «l’ancien maire de la commune de Banka en appelle le préfet du Haut-Nkam de surseoir aux décisions prises par le nouveau maire de cette collectivité territoriale décentralisée. La correspondance intitulée ‘‘Lettre d’information et de demande d’intervention’’, entend dénoncer la décision de suspension des marchés engagés par l’ancien maire de Banka», peut-on lire dans les colonnes du journal.

Dans ledit document, l’ancien maire attire l’attention du préfet du Haut-Nkam sur la suspension de trois marchés en cours d’exécution dans la commune de Banka. En effet, lors de la dernière mandature, Bernard Djeuga «a engagé l’exécution de quatre marchés sous l’approbation du ministère des Marchés Publics et de la commission interne de passation des marchés de la commune de Banka».

D’après le journal, la plainte de l’ancien maire de Banka s’étend à tous les 20 marchés dont bénéficie la commune de Banka. Des marchés relevant du Budget d’Investissement Public (BIP) et du FEICOM. Des marchés initiés par l’ancien exécutif communal et qui ont été annulés par le nouveau maire de la commune de Banka. «Ces marchés lancés ont été soumissionnés par des entreprises; curieusement le même jour de l’ouverture des offres (6 mars 2020) par le CIPM, le maire entrant a annulé tout le processus», lit-on.

Contacté par notre confrère, le nouveau maire de la commune de Banka «s’est refusé à tout commentaire sur ces questions. Joseph Nguessieuk indique se consacrer à la réalisation des projets promouvant le développement de la commune de Banka au lieu de céder aux attaques de mes adversaires qui se multiplient».

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter