Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 24Article 564038

General News of Thursday, 24 December 2020

Source: Actu Cameroun

Guerre en RCA : les rebelles à deux pas du Cameroun (vidéo)

En raison de la situation sécuritaire en RCA, un dispositif sécuritaire spécial a été mis en place pour arrêter toutes tentatives du spectre de la violence vers cette ville Camerounaise frontalière avec la Centrafrique.
Grégoire Mvongo, le gouverneur de la région de l’Est, a présidé le weekend dernier une importante réunion de crise à Garoua Boulaï. C’est une localité frontalière avec la République Centrafricaine. Le gouverneur avait à ses côtés le général Joseph Nouma, commandant de la 12ème brigade d’infanterie.

Cette réunion sécuritaire fait à la situation sécuritaire en en République Centrafricaine (RCA) à quelques jours de l’élection présidentielle prévue le dimanche 27 décembre 2020 : «La situation sécuritaire se dégrade très rapidement côté Centrafricain » a déclaré le gouverneur de la région de l’Est.

« Pour parer à toute hégémonie du spectre de la violence en territoire Camerounais, un dispositif spécial de sécurité est mis sur pied. La police et gendarmerie quadrillent la quasi-totalité de la ville, l’armée de terre surveille à la loupe le long de la frontière à partir de Garoua BoulaÏ jusqu’au village Taparé où l’on retrouve une frontière naturelle (grande rivière) ». Peut-on lire dans les colonnes du quotidien Le Jour en kiosque ce mercredi 23 décembre 2020.



En effet, compte tenu de la perméabilité de la frontière entre le Cameroun et la RCA , de nombreuses personnes en cavale réussissent à rejoindre le territoire Camerounais : « Il y a naturellement des répercussions ici à Garoua Boulai, il y a le nombre de réfugiés qui augmente rapidement de jour en jour, vous avez les hautes personnalités Centrafricaines qui sont arrivées pour des raisons sécuritaires , les opérateurs économiques qui ont traversé avec du matériel des travaux publics pour s’installer chez nous », affirme Grégoire Mvongo , le gouverneur de la région de l’Est.

Sarandji Simplice Mathieu


Dans cette colonie de réfugiés on note la présence de 200 exploitants miniers Chinois qui sont également arrivés à Garoua Boulai. Ils viennent tous de la République Centrafricaine. Sarandji Simplice Mathieu, l’ancien premier ministre centrafricain, et actuel ministre d’Etat dans le gouvernement au pouvoir à Bangui a réussi également à traverser la frontière. Il est sous la protection des autorités Camerounaises.

Grégoire Mvongo a cependant rassuré les populations locales sur la garantie de leur sécurité. Ainsi que celle de leurs biens, car l’armée et les forces de maintien de l’ordre camerounaises y veillent.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter