Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 09Article 587785

General News of Friday, 9 April 2021

Source: www.camerounweb.com

Guerre en Malachie et Ngoh Ngoh: le jour où le Mansanté s'est mis à dos le SGPR

Aujourd'hui la cible de Ferdinand Ngoh Ngoh, le secrétaire générale de la présidence, le ministre de la Santé publique Manaouda Malachie paierait selon certains analystes, sa franche collaboration avec Dr Dion Ngute, le Premier ministre du gouvernement.

Pour d'autres observateurs, ce qui arrive au ministre de la Santé a été déclenché le jour ou ce dernier à choisi de tenir tête à Ferdinand Ngoh Ngoh à propos son injonction de démantèlement des cliniques à ciel ouvert dans stades dans le plan de lutte cointre la Covid-19.

'J’ai l’honneur de vous demander de faire démanteler immédiatement, dans les 24 heures, les stades […] afin que les entreprises en charge de la réhabilitation des aires de jeunes puissent engager les travaux', a-t-il enjoint le 7 octobre 2020 dernier à Malachie Manaouda, le ministre de la Santé publique, dans un courrier relatif à l’enlèvement des hôpitaux de campagne érigés dans des stades pour la prise en charge des malades du coronavirus. Manaouda a été averti la veille pour le lendemain, en vue d’une tournée des stades dont même le Premier ministre Joseph Dion Ngute n’avait pas été informé.

La nouvelle lettre (la deuxième) de Ferdinand Ngoh Ngoh adressée au ministre de la Santé (Minsanté) l'années dernière, dans laquelle il demande au ministre de Santé de libérer les stades qui vont servir à l’organisation du Chan 2021, était mal passé au niveau de Manaouda Malachie. Au cours de l’émission «Dimanche Midi» du 30 août 2020 sur la CRTV Radio, le ministre de la santé publique avait indiqué que c'est le Chef d’Etat, qui a instruit la mise en place de ces Centres anti Covid-19, est le seul à lui donner des instructions sur le sujet en question.

Manaouda Malachie semblait donc resté sur sa logique. Puisque les stades de Ngoa-Ekelle à Yaoundé, Mbappe leppe à Douala et Middle farm stadium à Limbe sont restés occupés par les lits et autres outils de prise en charge des malades atteints de Covid-19, lontemps après l'injonction de Ngoh Ngoh.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter