Vous-êtes ici: AccueilInfos2019 01 22Article 454514

General News of Tuesday, 22 January 2019

Source: 237act.com

Guerre en Ambazonie: Paul Biya change radicalement de ton

Après ses récentes menaces à répétions, le président de la République du Cameroun, S.E. Paul Biya, se dit prêt à poursuivre le dialogue avec les personnes de bonne volonté pour un retour définitif de la paix.

« Non Monsieur Biya, finissez d’abord de tuer tous les anglophones avant d’engager le dialogue », un internaute.

Dans son discours du vendredi 18 janvier 2019 adressé aux lauréats de la 36ème promotion de l’école militaire interarmées (EMIA), le président Paul Biya semblait définitivement s’éloigner du dialogue, en promettant une vive offensive aux milices armées des régions du Nord-ouest et du Sud-ouest du Cameroun.

LIRE AUSSI: Ambazonie: panique totale à Kumba après la découverte d'un tête sans corps

A contrario, il a annoncé depuis une tribune sur sa page Facebook :

« J’entends poursuivre le dialogue engagé avec les personnes de bonne volonté pour un retour définitif à la paix ».

Loin de provoquer l’euphorie, cette volte-face lui a attiré les foudres d’une large partie des internautes.

« Donc tu veux dialoguer maintenant hein ? Le BIR a déjà peur ? Ça va même cuir sur toi dans bientôt », un internaute.

LIRE AUSSI: Ambazonie: assassinats de plusieurs chefs sécessionnistes

De façon générale, les internautes s’amusent du fait que le président de la République soit en constant ballottement entre la force et le dialogue. Ils doutent de la sincérité de cette déclaration et de sa capacité à conduire un réel dialogue avec les populations dissidentes des zones concernées.

De plus la cible « personnes de bonne volonté » n’est pas clairement définie.