Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 02 10Article 572584

General News of Wednesday, 10 February 2021

Source: www.camerounweb.com

Guerre de titans: Fame Ndongo désavoue Séraphin Fouda publiquement

Une affaire éclabousse deux titans du sérail camerounais. Séraphin Fouda,le SGPM et Fame Ndongo,- le ministre des enseignements supérieurs. L'un ignore l'existence de cette offre et l'autre joue un jeu très flou. Dans un communiqué signé par le ministre, Fame Ndongo prétend qu’il n’y a pas de recrutement des titulaires de Doctorat et de PHD dans les universités d'Etat lancé dans son ministère.

Et pourtant, l'opinion attend de pied ferme "es résultats de la deuxième phase du recrutement spécial des enseignants dans les universités d'Etat à être publiés. Normalement prévus le 13 novembre 2020 selon le calendrier des activictés qu'avait publi Séraphin Fouda, à cet effet, jusqu'à ce jour, les résultats définitifs de cette phase ne sont pas encore connus. Pour quelles raisons?, se questionne le journal Messager.

Le journal affirme que dans ses investigations, "une source bien introduite nous fait savoir que le SGPM par ailleurs le président de la commission centrale de supervision de la dite opération de recrutement, bloque la publication desdits résultats de connivence avec le ministre d'Etat et ministre de l'enseignempent supérieur, pour prendre la peine de gérer les listes à leur convenance exclusive. Contrairement aux recommandations du président de la république, et en marge des conditions font feu de tout bois pour léser certains candiats, notamment les fonctionnaires. La preuve , le SGPM a adressé une correspondance au Menesup le 03 février 2021 pour lui signifier que le premier ministre, chef de gouverneent me charge de vous réitérer ses hautes instructions que je vous ai répercutées lors de la réunion restreinte du jeudi 28 jenvier 2021, vous prescrivant de retenir exclusivement les travailleurs appartenant aux domaines médical, biomédical, et pharmaceutique",- poursuit le journal.

L'affaire sème une confusion au sein de l'opinion camerounaise. Le lanceur Boris Berltot aussi s'est prononcé sur le déni du ministre sur l'organisation du recrutement." C’est faux car le ministère de l’enseignement supérieur est celui en charge de la gestion de l’enseignement supérieur. Ainsi aucun recrutement quel qu’il soit ne peut s’effectuer sans que le ministère de l’enseignement supérieur ne soit associé. C’est pourquoi même lorsque Magloire Fouda rejette des listes, il ne s’adresse pas directement aux recteurs mais d’abord à Fame Ndongo",- explique le journaliste.

Mais il y a un hic. Le communiqué de Fame Ndongo stipule vers la fin que c'est Séraphin Fouda qui est en charge du recrutements de cinq enseignants du Supérieur sur les hautes instructions de Paul Biya. Des zones d'ombres entourent donc ce recrutement qui relève du domaine du ministre de l'enseignement supérieur mais que M. Fouda s'en appropie en à croire ledit communiqu". Wait and see!




Publiée par Boris Bertolt sur Mercredi 10 février 2021

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter