Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 13Article 541237

General News of Sunday, 13 September 2020

Source: Cameroon Info

Guerre de leadership à Camair-Co : le DG relance les hostilités

Dans sa réponse à Louis Georges Njipendji Kouotou, Max Constant Mve Minsi explique que les griefs émis contre lui dans la correspondance qu’il a reçue sont la conséquence de la détérioration de leur collaboration et de leur communication.
Le bras de fer continue entre le directeur général de Camair-Co et son adjoint. On le sait grâce à leur dernier échange épistolaire qui a fuité et se retrouve sur les réseaux sociaux. Les deux se sont écrits le 4 Septembre 2020. C’est le directeur général Louis Georges Njipendji Kouotou qui a le premier adressé à Max Constant Mve Minsi une correspondance ayant en objet « demande d’explications ».

Dans sa lettre, Louis Georges Njipendji Kouotou rappelle à son adjoint qu’il l’a informé par message téléphonique en date du 27 Août 2020 de la signature par ses soins de trois bons de commande en faveur de l’entreprise AVIC international relatif à l’acquisition de pièces de rechange pour la remise en service des aéronefs de type MA 60 de la CAMAIR-CO. Puis, il désapprouve l’acte posé par son proche collaborateur. « Pourtant, compte tenu de l’évolution de ce dossier, notamment l’absence de visibilité sur l’opérationnalité à brève échéance desdits aéronefs, des instructions fermes vous avaient été données pour la mise en suspens des bons de commande concernés, en attendant d’obtenir plus d’éclaircissements de la part d’AVIC sur la situation réelle de ces avions », écrit le Dg de Camair-Co.

Il reproche à Mve Nsi d’avoir engagé sans son accord Camair-Co alors qu’il (Njipendji Kouotou) était « physiquement présent à Douala ». Le « big boss » de Camair-Co réclame « dans les meilleurs délais, des explications sur les raisons de tels agissements ».

La réponse du DGA ne va pas tarder. Elle arrive le même jour. « Tous les griefs y relatés contre ma personne seraient la conséquence de la détérioration de la collaboration et de la communication entre nous, et que je déplore dans ma note N°05/DGA-2020 du 25 Août 2020. Je vous apporterai ultérieurement des éclaircissements sur chacun desdits griefs », promet Max Constant Mve Minsi.

Il déplore ensuite le climat tendu entre son supérieur hiérarchique et lui. Un climat qui explique selon lui les reproches qui lui sont faits. « Pour l’instant, et à regret, votre demande de me ressaisir démontre à suffisance votre grande incompréhension de ma respectueuse démarche, à savoir ma sollicitation du rétablissement de la sérénité, de la communication et de la collaboration entre nous et s’il faille me répéter, pour le seul bien de la Camair-Co ». La suite du bras de fer à la tête de Camair-Co est attendue…

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter