Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 05 14Article 512611

General News of Thursday, 14 May 2020

Source: dailynewscameroon.com

Guerre dans le Noso : un homme politique prédit l'effondrement du Cameroun


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

L’Economiste saisit la circonstance du meurtre de Ashu Prinsley Ojong, pour sonner à nouveau l’alarme sur le pourrissement de la situation sociopolitique dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, et appelle à une alternative fédérale.

L’Economiste et consultant de la chaîne Vision4 TV, Dieudonné Essomba, n’est pas resté insensible à l’assassinat du Maire de la commune de Mamfé, Ashu Prinsley Ojong, samedi dernier par des groupes séparatistes armés. L’ancien agent du Ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (MINEPAT), a profité de cette circonstance pour tirer la sonnette d’alarme sur la déliquescence de la situation sociopolitique dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

Dieudonné Essomba tape sur les doigts du gouvernement, qu’il accuse d’avoir opté pour les représailles à l’aurore de la crise, et d’avoir nié l’existence d’un problème anglophone au Cameroun. Pour lui, continuer d’embrigader le peuple anglophone dans l’Etat unitaire n’est pas une alternative pour une sortie de crise.

«Les Ambaboys sont convaincus de mener une guerre de libération qui sera sanglante, ils l’ont intériorisé et on le sait depuis les Macchabés de la Bible, des gens convaincus de libérer leur pays de la colonisation ne cèdent jamais», prévient-il. Il croit aussi que cette guerre qui dure déjà quatre années, n’est pas prête de s’estomper, tant que le pouvoir de Yaoundé n’acceptera pas de faire des concessions.

«La Sécession anglophone, c’est une affaire de 40 ans, le temps de renouvellement de deux générations !», ajoute l’Economiste.



Chronique intégrale de Dieudonné Essomba :



MEURTRE DU MAIRE DE MAMFE: LE SANG VA COULER !

Je n’aime plus commenter les événements du NOSO, mais il faut bien y revenir de temps en temps, malheureusement.

Dès le départ, j’ai mis en garde le Gouvernement, le Cameroun unitaire n’avait pas les moyens politiques, économiques, financiers, diplomatiques et stratégiques pour réduire militairement la Sécession anglophone.

Il n’existe aucune simulation débouchant sur une possibilité quelconque de maintenir un Etat unitaire au Cameron avec les Anglophones.

Aucune !

La seule chose à faire était le retour à une Fédération rénovée et étendue sur tout le territoire.

Point final !

Malheureusement, des gens m’ont opposé leur vision magicoreligieuse de l’Etat qu’ils assimilent à une divinité toute-puissante capable de tout faire ! Des théories portant sur l’Etat westphalien ou l’Etat monstre froid sont même venues au secours !

On a oublié qu’un Etat n’est qu’une institution humaine, capable de s’effondrer ! Sinon, comment expliquer alors l’évolution du monde ? Si l’Etat était ce monstre froid et invincible qui ne cède jamais, comment alors expliquer les révolutions, la création de nouveaux Etats, la disparition d’autres Etats ?

Un Etat n’est qu’un instrument institutionnel qu’une Communauté se donne pour assumer ses besoins collectifs. Ce n’est pas une réalité magique, située en dehors de la société et lui imposant ses règles !

De ce fait, un Etat ne peut faire que ce qui relève de l’ordre du possible, et dans le cas d’espèce, aucune puissance publique ne peut maintenir les Anglophones dans l’Etat unitaire.

C’est impossible

Quand je vois comment ceux qui poussaient le Gouvernement à la répression se scandalisent du sang versé, je suis très étonné. Et je suis d’autant plus étonné que l’affaire n’en est qu’à ses débuts ! La Sécession anglophone, c’est une affaire de 40 ans, le temps de renouvellement de deux générations !

Et pendant ce temps, le sang va couler !

Et ceux qui s’imaginent un instant que les Amba Boys vont déposer des armes se font des illusions ! Ils sont convaincus de mener une guerre de libération qui sera sanglante, ils l’ont intériorisé et on le sait depuis les Macchabés de la Bible, des gens convaincus de libérer leur pays de la colonisation ne cèdent jamais.

C’est une guerre qui sera extrêmement dure, très sanglante, et très meurtrière surtout pour tous les Anglophones qui ont une proximité avec le Gouvernement, car vite assimilés à des traitres et des « collabos » !

Et dans cette histoire, le plus faible n’est pas nécessairement du côté où l’on pense !

Si vous voulez la vérité, sachez donc ceci : si le Gouvernement persiste dans sa répression et son entêtement à maintenir les Anglophones dans l’Etat unitaire, c’est l’Etat du Cameroun qui va s’effondrer et non la Sécession Anglophone.

Dieudonné ESSOMBA

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter