Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 03 19Article 581152

General News of Friday, 19 March 2021

Source: www.camerounweb.com

Guerre d'héritage de Victor Fotso: ses 17 veuves brisent le silence et menacent

Dans une lettre adressée aux autorités politiques et administratives de Yaoundé et de Bandjoun, les 17 veuves de Victor Fotso ont de mandé à ces derniers de ne pas se rendre à la messe qu'organise une partie de la famille dans leurs résidences le Samedi 20 Mars 2020. En dehors de cette requête, les veuves de Victor Fotso font d'autres demandes et mise en garde aux autorités


'Nous, collectif mandaté par la majorité familiale ( veuves et enfants FV), tenons à informer les amis et connaissances de notre bien aimé feu Patriarche Fô Ngniap Ngun que la grande majorité des veuves et des enfants estiment qu’aucune cérémonie incluant des étrangers dans l’enceinte de la résidence ne saurait avoir lieu tant que :
- La dépouille de notre fille et sœur Suzie Tankou Fotso ne sera pas ensevelie.
- La détresse existentielle des veuves et enfants mineurs ne sera pas solutionnée', écrivent-elle dans la lettre.

'Dès lors nous tenons à signifier à tous ceux qui décideront d’honorer de leur présence la déraisonnable messe dite de requiem au sein de la concession familiale sis à Mbouo Bandjoun ce 20 Mars 2021, qu’ils ne feront qu’en fait cautionner et justifier l’utilisation abusive des ressources du patrimoine de notre regretté Père au profit de la poignée qui opprime la majorité des ayants droits du monument dont on vous fait croire honorer la mémoire', ajoutent-elles.

'La majorité de la famille serait donc reconnaissante à ceux qui sensibles aux difficultés qu’elle endure et à la quiétude à laquelle elle aspire, étant comme ci?dessus mentionné toujours et encore endeuillée, compatiront en se gardant de violer par leurs présences cette concession privée dont elle seule, contrairement à ceux ayants lancé l’invitation et qui n’y résident pourtant pas, en ont l’usufruit. Nous remercions d’avance tous ceux qui par empathie et par solidarité à nos souffrances ne nous feront pas subir l’humiliation de se retrouver dans notre concession en n’y étant pourtant pas les bienvenus. Cependant nous tenons à vous rassurer que dans notre soucis de non violence, rien ne sera fait par rapport à votre intégrité physique malgré la violation de notre demeure', renchérissent-elle.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter