Vous-êtes ici: AccueilInfos2019 11 14Article 475934

Crime & Punishment of Thursday, 14 November 2019

Source: hurinews.com

Guerre au NOSO: l'armée a tué 24 civils en une semaine

Malgré la tenue du dialogue national du 30 septembre au 4 octobre dernier, des soldats camerounais continuent de brûler des villages et de massacrer des innocents dans le Cameroun anglophone, en quête de reconnaissance en tant qu’Etat après 58 ans d’annexion par la République du Cameroun (ex-Cameroun oriental français), d’après les indépendantistes anglophones.

Entre le 2 et le 10 novembre dernier, 24 civils innocents ont été tués au cours des raids menés par des militaires camerounais. Liste des victimes ci-dessous:

-Ferdinand Takang, un sourd muet, tué le 2 novembre – dernier à Bachuong Ntai (nord-ouest anglophone) par une escouade du Bataillon d’intervention rapide (BIR)

-13 jeunes conducteurs de mototaxis tués à Ndu dans le Donga Mantung le 3 novembre 2019

-7 jeunes massacrés le 3 novembre dernier à Muyuka

–Un jeune de 34 ans tué le 4 novembre dernier au lieudit Fish Pond, à Bamenda par des militaires camerounais alors qu’il était à bord d’une moto.

-2 jeunes gens tués le 7 novembre dernier au village Kai (nord-ouest anglophone)

-Un homme âgé tué à Ikiliwindi le 8 novembre dernier par des soldats camerounais

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter