Vous-êtes ici: AccueilInfos2019 01 17Article 454158

General News of Thursday, 17 January 2019

Source: 237act.com

Groupements patronaux: Gicam et Ecam veulent unir leurs forces

237actu.com a appris que les ces deux organisations signeront ce jeudi, 17 janvier 2019, un acte marquant la création d’une instance de concertation entre elles. Cette instance de concertation est dénommée « La Coordination Patronale du Cameroun », en abrégé « Coordination Patronale »

Ci-dessous, le communiqué y relatif publié par le Gicam

Le Groupement inter-patronal du CAMEROUN (GICAM) et Entreprises Cameroun (ECAM) procéderont ce jeudi, 17 janvier, au siège du GICAM dès 16 heures, à la signature de l’Acte marquant création d’une instance de concertation entre leurs deux organisations et dénommée La Coordination Patronale du Cameroun, en abrégé Coordination Patronale.

LIRE AUSSI: Concours administratifs: les arnaqueurs ne désarment pas

Les deux organisations manifestent ainsi leur volonté commune de partager l’information et d’harmoniser leurs positions sur des problématiques relevant de leurs missions patronales.

La Coordination Patronale agira pour la mise en place de politiques efficaces qui restaurent et boostent la compétitivité et la croissance de l’économie camerounaise, sans préjudice de la conduite des activités propres au GICAM et à ECAM.

A titre principal, elle exercera des actions de plaidoyer auprès de l’Etat, des institutions internationales et régionales, des organisations multilatérales de coopération, de bailleurs de fonds, des Syndicats des Travailleurs.

Elle interviendra sur cinq (5) thématiques :

(i) la fiscalité,

(ii) les questions macro-économiques,

(iii) le dialogue Etat

LIRE AUSSI: Enlèvements dans l’Adamaoua: Atanga Nji appelé à l’aide

– Secteur privé,

(iv) le dialogue Employeurs

– Travailleurs, (v) les problématiques des petites et moyennes entreprises.

La création de la Coordination Patronale est le point de départ d’un processus de structuration de la représentation du secteur privé qui lui permettra de développer une communauté d’intérêt et d’assurer l’unité de l’action patronale.