Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 02 22Article 574900

General News of Monday, 22 February 2021

Source: camerouweb.com

Grognes en perspective dans l'institut de formation d'Amougou Bélinga

Dans une alerte que vient de publier le journaliste lanceur d'alerte Boris Bertolt, l'on apprend que des étudiants de l'ISSAM, Institut appartenant à Amougou Bélinga que des actions sont actuellement en train d'être préparées pour réclamer le paiement des arriérés de salaire des enseignants.

A cela s'ajoute des dénonciations faites par des étudiants dont l'un s'est confié au lanceur d'alerte.

'Suite à la plainte des enseignants de L’ISSAM ( Institut Supérieur des Sciences, Arts et Métiers ) relative au non paiement des heures de cours, j'aimerais vous faire part d'une situation très dégoûtante qui se passe dans cette Institut (Issam). Je suis étudiant dans cette école depuis deux ans, et avec preuve et certitude je peux affirmer qu'ils font la promotion de la paresse, du faux et de l'incompétence', lit-on sur la page de Boris Bertolt qui a publié les dénonciations de l'étudiant.

'Une école dans laquelle les enseignants ne dispensent pas les cours en totalité, ils vendent les rapports de stage, les attestations de stage, et octroie des notes contre rémunération. L'année passée l'excuse était le covid 19, mais cette année c'est de mal en pire. Ces même enseignants qui se plaignent, d'une part ont raison mais également tord car comment un professeur peut donner cours dans 2 salles de classes dans les mêmes tranches horaires ? Comment est ce possible ? Ces mêmes enseignants qui font composé les étudiants à la maison.
L'excellence a perdu sa valeur dans cette école et c'est vraiment dommage pour nous étudiants. J'aimerais que cette situation se sache', ajoute le journaliste.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter