Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 11Article 555214

General News of Wednesday, 11 November 2020

Source: investiraucameroun.com

Grippe aviaire : le Cameroun renforce les inspections aux frontières

Le ministre camerounais de l’Élevage, Dr Taïga, vient d’instruire le renforcement des inspections vétérinaires aux frontières du Cameroun, suite à l’apparition récente de cas de grippe aviaire dans des pays occidentaux tels que l’Allemagne, le Danemark, le Royaume-Uni, les Pays-Bas, la Russie et Israël, apprend-on officiellement.

Ces mesures, souligne ce membre du gouvernement camerounais, visent à éviter «?l’introduction (sur le territoire) de la maladie par voie d’importation?». Une nouvelle épizootie de grippe aviaire au Cameroun en cette veille de fêtes de fin d’année serait catastrophique pour la filière avicole, pour laquelle la fin d’année est une période faste en matière de consommation de la viande, en général, et du poulet, en particulier.

Pour rappel, la filière avicole locale se relève peu à peu, à la suite d’épizooties successives de grippe aviaire survenues dans certains bassins de production, à partir de l’année 2016. Ces épizooties ont été plus marquées dans la région de l’Ouest du pays, qui pèse 80% dans la filière avicole du Cameroun.

«?Le secteur qui employait plus de 320?000 personnes en 2016 n’en compte plus que près de la moitié. Le cheptel national des poules pondeuses et de poulets de chair est passé respectivement de 8 millions et 48 millions en 2016, à seulement 3 millions et 25 millions à fin 2017?», confiait François Djonou, responsable de l’Interprofession avicole du Cameroun (Ipavic). C’était au cours de la 3e édition du Salon avicole international de Yaoundé (Savi), ouverte le 3 mai 2018 dans la capitale camerounaise.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter