Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 24Article 522793

General News of Wednesday, 24 June 2020

Source: actucameroun.com

Griefs, rancœurs et controverses, tout sur la fronde qui secoue le MRC de Kamto


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Des militants sont mécontents de la décision prise unilatéralement par Maurice Kamto de ne pas prendre part aux dernières élections municipales et législatives du 9 février 2020.

Ce n’est pas encore véritablement la rupture, mais leur voix se lève pour manifester leur ras-le-bol. En première position, maître Michelle Ndoki, celle-ci est la vice-présidente du directoire des femmes du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc). L’avocate au barreau du Cameroun voulait briguer le poste de député à Douala 1er. Elle avait malheureusement été stoppée net par Maurice Kamto, brisant ainsi son ambition.

Pour le moment, apprend-on dan un article de Jeune Afrique, Michelle Ndoki n’a pas encore démissionné, elle prend néanmoins ses distances avec ses camarades du Mrc. Ces derniers jours, Me Michelle Ndoki est très proche de Grégoire Owona, ministre du Travail et non moins secrétaire général adjoint du comité central du Rdpc. Un rapprochement qui alimente davantage la rumeur qui indique que le Rdpc veut faire entrer certains cadres du Mrc dans le gouvernement Biya pour davantage briser la ligne radicale de Maurice Kamto.


Célestin Djamen

Grand transfuge du Sdf lors de la présidentielle d’octobre 2018 au Cameroun, Célestin Djamen est aussi remonté contre Maurice Kamto. Secrétaire national chargé des droits de l’homme au sein du Mrc il enchaîne des interviews pour signifier à l’opinion qu’il est contre la décision de Maurice de boycotter le double scrutin passé.

L’homme politique voulait être candidat à la mairie de Douala V. Au sein du Mrc, ses frondeurs ont le soutien du troisième vice-président, Maître Emmanuel Sihm. D’un autre côté, ils ont été éconduits par sa majesté Paul Biloa Effa, le conseiller spécial de Maurice Kamto. Leur liberté de ton dérange le directoire du parti qui exige des sanctions à leur endroit. Maurice Kamto laisse faire pour le moment.

Penda Ekoka


Les sources indiquent qu’il ne veut pas d’exclusion au sein du Mrc, car cela va grossir le rang de ses détracteurs. Pour le moment, la balance ne penche pas du côté des frondeurs, Maurice Kamto reste néanmoins attentif aux manœuvres du pouvoir en place. Il reste soudé avec sa garde rapprochée notamment, Alain Fogue et Penda Ekoka.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter