Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 11 14Article 555901

General News of Saturday, 14 November 2020

Source: Actu Cameroun

Graves révélations d'André Luther Meka sur le kidnapping du Cardinal Tumi

Pour André Luther Meka, le communicant du RDPC, cet enlèvement était une mise en scène.
Le cardinal et archevêque émérite de Douala, Christian Tumi, a été pris en otage le 5 novembre vers 18 heures, puis libéré le lendemain après avoir passé une nuit entre les mains de ses ravisseurs.

Pour André Luther Meka, le communicant du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC), cet enlèvement était une mise en scène. C’est ce qu’il a affirmé sur le plateau d’Équinoxe TV dimanche 8 novembre 2020 dans le cadre du programme Droits de Réponse: « Cardinal Tumi n’a jamais été enlevé. C’était du théâtre. Le bal des hypocrites doit s’arrêter », a lâché le militant du parti au pouvoir.

De même, l’homme politique soutient que si l’élite des régions du Nord-ouest et du Sud-ouest s’implique véritablement dans le combat de la sortie de crise, on parlera de cette dernière au passé après quelques jours. A l’en croire, l’élite des régions anglophones « ne joue pas franc-jeu » dans cette crise, qui d’après lui a viré en terrorisme.

Les conditions de sa libération

Jusqu’à présent, on ne connait pas publiquement quelles étaient les conditions de la libération du cardinal Christian Tumi. L’on apprend cependant que plusieurs coups de fils ont été passés pour obtenir la remise en liberté du prélat.

Selon nos sources, le rapt de Baba et de Babessi était mené par le « général Chao-Mao ». C’est un ex-pasteur devenu chef de guerre : « Le Cardinal a organisé la AGC pour transmettre les doléances du peuple Anglophone au gouvernement. Mais les sécessionnistes ont trois griefs contre lui à savoir il refuse de soutenir le mouvement car se définissant comme fédéraliste. Il leur reproche d’être intolérants envers le peuple et le gouvernement, il les qualifie de méchants parce qu’il empêche les enfants d’aller à l’école », déclarait Elie Smith, journaliste international anglophone.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter