Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 02 05Article 571537

General News of Friday, 5 February 2021

Source: Cameroon Info

Grandes villes camerounaises: vers la mise en place d’un réseau d’acteurs

L’Association des Communes et villes unies du Cameroun et le Centre de développement des bonnes pratiques en santé ont signé un accord à cet effet le 4 février 2021 à Yaoundé.

L’accord signé entre l’Association des communes et villes unies du Cameroun (CVUC) et le Centre de développement des bonnes pratiques en santé (CDBPS) en faveur de la mise en place d’un réseau d’acteur de mobilité urbaine dans les grandes villes camerounaises «s’inscrit dans le cadre du plaidoyer que mènent les CVUC sur la mobilisation des financements à travers une politique efficace sur la mobilité urbaine dont le but est de promouvoir le développement local et améliorer les conditions de vie des populations», renseigne le quotidien Le Messager dans son édition du vendredi 5 février 2021.

L’accord entre les deux parties, composé de sept articles, vise à «promouvoir la prise de décision éclairée par les données probantes pour accélérer l’atteinte des objectifs de développement durables (ODD), conduire des travaux de recherche appliquée mais surtout de développer, disséminer les bonnes pratiques en faveur du développement durable».

En ce qui concerne le rôle du Centre de développement des bonnes pratiques en santé, il s’engage à mettre son expertise à disposition des CVUC pour renforcer les capacités des acteurs municipaux dans les domaines relatifs à la prise de décisions éclairées par les données déterminantes. «Nous comptons mettre notre expérience à la disposition des CVUC pour organiser et accompagner les activités de plaidoyer en faveur de la production et l’utilisation des données inclusives désagrégées fiables pour améliorer la gouvernance municipale et la localisation des ODDs», a déclaré le Pr Pierre Ongolo Zogo, président du CDBPS-H, dont les propos sont relayés dans les colonnes du journal.

Pour Augustin Tamba, président des CVUC, «il sera question de mobiliser les municipalités en faveur de la production, l’utilisation des données inclusives pour faciliter la gouvernance locale».

Concrètement, les deux parties s’engagent à: Mettre en place un comité de pilotage chargé de planifier, suivre et évaluer les activités collaboratives; partager les résultats des études et enquêtes menées; préparer des requêtes conjointes de financement dans les domaines d’intérêt; renforcer mutuellement leurs capacités dans les domaines de la gouvernance municipale, de la décentralisation et du développement local; rédiger pour chaque projet collaboratif une fiche technique à soumettre à la validation du comité de pilotage et spécifiant les objectifs, résultats attendus, méthodes, budget, rôles et responsabilités dans le financement et la mise en œuvre; mais surtout rédiger un rapport de fin de chaque activité et un rapport annuel confidentiel rendant compte des accomplissements et les leçons apprises.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter