Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 02 01Article 570481

Actualités Régionales of Monday, 1 February 2021

Source: Actu Cameroun

Grève des commerçants à Dschang: le MRC interpelle le maire Jacquis Kemleu Tchabgou

Selon cette formation politique les initiatives prises par l’exécutif communal mettent en péril le climat social déjà délétère dans cette ville estudiantine.

Dans la ville de Dschang, région de l’Ouest, des commerçants du «marché A» sont descendus dans la rue la semaine dernière pour protester contre la hausse des prix des boutiques. Ils reprochent au maire de cette commune, Jacquis Kemleu Tchabgou, d’avoir décidé unilatéralement de revoir la location mensuelle des boutiques, du simple au double. Illustration : pour des locaux qui coûtaient 3500 FCFA le mois, il faut désormais débourser la somme de 10 000 FCFA.

Bien qu’ayant été avertis à l’avance, les commerçants n’approuvent pas cette hausse. Selon une source dans cette mairie, « les innovations mises en place dans ce chapitre visent d’abord à assainir ce secteur mais également à optimiser les entrées financières pouvant permettre de financer les projets propres pour le bien des populations».

Le budget de la mairie de Dschang

Dans un communiqué rendu public, le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) appelle le maire Jacquis Kemleu Tchabgou à sursoir cette mesure. Le MRC rappelle « au maire que les poches des commerçants de Dschang ne lui permettront pas d’approvisionner le budget qui est passé du simple au double pour l’année 2021. Il attire l’attention du maire sur les conséquences de cette démarche sur les commerçants de la ville de Dschang. Il invite en conséquence ce dernier à sursoir à ces initiatives qui ravivent les tensions et mettent en péril le climat social déjà délétère dans cette ville estudiantine proche des régions du Sud-Ouest et du Nord-Ouest. » Peut-on dans le communiqué signé le 29 janvier dernier de Fouelefack Christian, secrétaire national chargé du commerce et de l’artisanat du parti.

« Le MRC rappelle à l’ensemble de l’exécutif communal de Dschang que l’année 2020 a été une année particulièrement difficile pour les activités économiques du fait de la pandémie du coronavirus. Il souligne que c’est à cause de cette situation que l’Etat camerounais a jugé nécessaire d’annuler des taxes et impôts (sans véritables effets) dans le but de donner une bouffée d’oxygène aux opérateurs économiques.», poursuit le parti de Maurice Kamto.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter