Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 17Article 590323

General News of Saturday, 17 April 2021

Source: www.camerounweb.com

Grégoire Owona désamorcera-t-il totalement la bombe ?

11 employés libérés sous caution de 100 milles FCFA chacun, 04 femmes libérées également sous caution parmi lesquelles une dame enceinte et à terme incarcérée, 11 employés encore sous mandat de dépôt à la prison principale de Nanga Eboko, ils passent à l'audience Lundi. Les grévistes ont repris service hier après-midi contre promesse faite par le ministre du travail et de la sécurité sociale de libérer lundi prochain.

Les employés du barrage de Natchigal sont déterminés à mourir martyrs, mais le ministre du travail et de la sécurité sociale de son côté, est déterminé à désamorcer totalement la bombe. Le top management du barrage de Natchigal, est déterminé à exercer la raison d'État. La situation reste hautement confuse.

Hier, le ministre Grégoire Owona s'est rendu sur le site. Il a enfin trouvé la vraie destination. En réalité, aucune résolution n'a été prise, car les grévistes sont restés cantonnés sur leurs positions : Libérer les 22 autres grévistes incarcérés, au rien. De part son expérience de vieux briscard, Grégoire Owona réussira à obtenir la libération de 11 détenus contre une caution de 100 mille FCFA, dit-on. Parmis les détenus libérés, il y a 04 dames avec une femme enceinte et à termes. Cette bravoure du Ministre du travail et de la sécurité sociale va lui valoir en retour, un début d'apaisement et les employés accepteront de reprendre le travail dans l'après-midi hier et ce, jusqu'à lundi où le Ministre a promis d'obtenir la libération des 11 encore détenus à la prison principale de Nanga Eboko et qui passent à l'audience le même lundi au tribunal de Nanga Eboko.

En vérité, les grévistes ont refusé d'aller plus loin dans les conciliabules, aucune résolution n'a finalement été prise. Le ministre s'est contenté d'obtenir la reprise du boulot jusqu'à Lundi contre la libération des 11 restants, alors le dialogue social pourra débuter. Le top management devra également se plier au dialogue social, tout en espérant que le Ministre Grégoire Owona réussira à désamorcer la bombe.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter