Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 12 30Article 564713

General News of Wednesday, 30 December 2020

Source: 237actu.com

Gouvernance locale: le budget 2021 de Dschang s’élève à 3 151 369 186 Fcfa

Le budget de l’exercice 2021 de la commune de Dschang a été équilibré en recettes et en dépenses, à 3 151 369 186 Fcfa, contre près de 1 600 000 000 Fcfa pour l’année 2020. Soit une hausse de 95%.

3 151 369 186 Fcfa ! Tel est le montant du budget arrêté en recettes et en dépenses, par le tout nouveau conseil municipal de la commune de Dschang, pour l’année 2021. En valeur relative, il est en hausse de 95% par rapport à celui de l’année en cours d’achèvement, qui se chiffrait à environ 1 600 000 000 Fcfa.

Répondant à une question de journaliste, sur la capacité des services à recouvrer un tel montant de recettes, Jacquis Kemleu, maire, s’est montré rassurant : « Dès que nous avons bien posé le diagnostic, nous avançons sur la base d’un triptyque :

» planification, programmation, budgétisation. Nous avons ainsi décidé de faire l’îlotage de la ville de Dschang. Il s’agit-là d’une technique fiscale qui permet de fixer l’ensemble des contribuables, de façon claire et détaillée, à travers la division de l’espace commercial en secteurs, placés sous le contrôle d’un conseiller référent, appelé îlotier… »

Et selon les mots de l’élu local de Dschang, en faisant tripler le volume des recettes propres, ce travail laisse une certaine marge de manœuvre au magistrat municipal, dans la mesure où le budget 2021 n’a que presque doublé. De plus, cet exécutif communal a décidé avec l’accord du conseil, de s’investir pleinement dans des dépenses génératrices de revenus, à brève échéance.

Pour sa part, Godlive Mboke Ntua, préfet de la Menoua, a donné des recommandations d’ordre pratique à respecter, dans l’exécution de ce budget, en sa qualité de tutelle. Et dans la suite de son propos, il a dit sa confiance : « Les paramètres qui ont permis de monter ce budget reposent sur des réalités. Je n’ai donc aucun doute sur son caractère réaliste… »

L’autre fait ayant marqué la présente session du conseil municipal a été la présence, aux travaux de ce jour, de deux hôtes de marques venus du septentrion. L’un a pour nom Aboubakar Abbo Waliki. Il est maire de la commune de Belel, département de la Vina, région de l’Adamaoua, depuis 2013. Il est président du bureau régional des Communes et villes unies du Cameroun pour l’Adamaoua (CVUC/Adamaoua).

L’autre invité est l’ex-député Oumarou Aman Sa’aly. Cet homme d’affaires est maire de Pitoa depuis 2007. Tous deux ont fait le voyage de Dschang, dans le but de négocier et conclure une convention de partenariat Sud-Sud, avec Dschang.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter