Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 09 06Article 539776

General News of Sunday, 6 September 2020

Source: Cameroon Info

Gouvernance: le régime Biya offre 120 millions à Ethiopian Airlines

Outre le coût annoncé de la location de l’aéronef, jugé exorbitant, des observateurs estiment que la situation n’honore pas le Cameroun.
Depuis le 3 septembre 2020, sept ministres séjournent dans la région de l’Extrême-Nord. La délégation conduite par Paul Atanga Nji de l’Administration Territoriale, comprend Célestine Ketcha Courtes de l'Habitat et du Développement Urbain, Emmanuel Nganou Djoumessi, des Travaux Publics, Alamine Ousmane Mey, de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, Gabriel Mbairobe de l’Agriculture et du Développement Rural, Georges Elanga Obam de la Décentralisation et du Développement Local et Dr Taïga de l’Elevage, des Pêches, et des Industries Animales.

Ils y séjournent à la demande du Chef de l’Etat pour évaluer les dégâts provoqués par les pluies diluviennes des dernières semaines dans cette partie du pays. Les intempéries qui sont à l’origine de l’effondrement du pont de Palar, ayant interrompu la circulation entre Maroua et N’Djamena.

Mais ce qui intéresse certains internautes, c’est que les membres du gouvernement sont arrivés dans la capitale régionale de l’Extrême-Nord à bord d’un vol de la compagnie Ethiopian Airlines. Et pour cause, CAMAIR-CO, la compagnie nationale aérienne, a suspendu ses activités depuis bientôt trois mois, en raison de difficultés financières.

Des observateurs estiment que c’est une situation honteuse pour notre pays. D’autres pointent le coût de la location de l’avion d’Ethiopian Airlines, jugé exorbitant.

«L’avion d’Ethiopian Airlines qui a conduit à Maroua la délégation du gouvernement, venue évaluer l’état de la situation, a été loué pour 5 jours. L’avion est actuellement en attente à l’aéroport de Maroua. Coût de l’opération plus de 120 millions FCFA», a indiqué le journaliste et bloggeur Boris Bertolt sur sa page Facebook.

Reprenant cette information, le journaliste Paul Mahel s’étonne du coût de location. «Moi j'aime les choses de ce pays. Pour se rendre à Maroua, une délégation interministériel a affrété pour 5 jours, un aéronef de type Bombardier Q400 auprès de la compagnie Ethiopian. L'opération a coûté 120 millions de FCFA au contribuable. L'aéronef en question est nyangalement (argot pour dire tranquillement, NDLR) stationné à Salak en attendant que ses excellences de passagers finissent de nager pour rentrer à Yaoundé. Pourtant, on se souvient que CAMAIR-CO avait loué le même type d'avion (Bombardier Q400) qui était beaucoup plus jeune que celui d'Ethiopian, pour les liaisons internes. Cette location coûtait 85 millions par mois. On avait été incapable de payer la facture et le loueur avait récupéré son avion menaçant de traîner la compagnie en justice. Comme quoi parfois, il vaut mieux ne pas chercher à comprendre», s’est indigné notre confrère.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter