Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 06 07Article 600601

General News of Monday, 7 June 2021

Source: Perspectives d’Afrique N° 155 du 7 juin 2021

Gestion des problématiques sécuritaires au Cameroun: point de vue du capitaine Atonfack

Capitaine de Vaisseau Cyrille Serge ATONFACK GUEMO Capitaine de Vaisseau Cyrille Serge ATONFACK GUEMO

A la manière de nos Lions Indomptables de football qui peuvent se targuer de compter autant d’entraineurs sélectionneurs qu’il y a de camerounais, la problématique posée par les remous sociopolitiques et sécuritaires qui affectent notre pays aligne ses myriades d’experts proposant une kyrielle de pistes de solutions, les unes et les autres rivalisant de simplicité, d’audace, d’originalité et d’à-propos.

De cette constellation d’idées émises possiblement de bonne foi, mais dont on ne saurait dire qu’elles soient toutes réalistes, bénéfiques ou à tout le moins compatibles, une constante se dégage. C’est cette espèce de superficialité confinant parfois à l’ingénuité dans l’approche des sujets de tensions. Cet état d’esprit transparait à travers l’expression il suffirait de… !

Ainsi pour d’aucuns, il suffirait de décréter une amnistie générale pour que cessent les violences. Pour d’autres tout aussi inspirés, il suffirait de changer la forme de l’Etat pour que disparaissent les ressentiments, il suffirait de procurer des emplois à tous pour que revienne la paix. Et la liste des préconisations de s’allonger ! Pour les responsables de la paix et la sécurité par contre, il aura fallu à chaque fois comprendre, avant d’y apporter les additifs et correctifs adaptés, les ressorts sociologiques, les besoins économiques et les inclinations idéologiques sous-tendant les revendications populaires ou corporatistes. Le train de mesures prises jusqu’ici semble avoir donné satisfaction à la majorité des attentes exprimées. Le second thème de la problématique à susciter la controverse est la gestion de la menace terroriste.

En plus de s’avérer contre productives, voire carrément dangereuses, certaines des solutions proposées dans ce cas tiennent plus du coup de baguette magique, que d’un examen approfondi des tenants et aboutissants du fléau. Ainsi, il suffirait de renforcer les opérations militaires pour anéantir les cellules terroristes, de même qu’il suffirait de ne déployer dans les régions affectées, que les personnels administratifs, sécuritaires et militaires originaires desdites régions.

Inutile de préciser que ceci constituerait un véritable attentat à l’esprit même d’unité nationale. Tout en exerçant un niveau de pression jugé suffisant pour endiguer la menace en prévision de son éradication, les pouvoirs publics ont opté pour une approche plus humaniste, en favorisant la création de conditions propices à l’épanouissement de nos populations, par le biais de la mise à disposition de nombreux précurseurs de développement, en présentant aussi des opportunités d’une reconversion pacifique à ceux des porteurs d’armes désireux de rejoindre le giron de la légalité républicaine. Cette autre initiative dont les résultats déjà encourageants promettent de l’être encore davantage à l’avenir, est cependant entravée par de profondes divergences entre les diverses tendances qui se font jour au sein des groupuscules de la nébuleuse terroriste, lesdites tendances n’étant pas toujours unanimes sur la nature et les procédés de la lutte dans laquelle elles se seront engagées. Mais en dépit du flot ininterrompu d’analyses tortueuses et partisanes, malgré les interférences et les interventions incitant à la poursuite de la dissidence armée, le puissant appel de la Patrie parvient à transcender les réticences de ses enfants prodigues.

Capitaine de Vaisseau Cyrille Serge ATONFACK GUEMO Chef de Division de la Communication / MINDEF

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter