Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 27Article 593575

General News of Tuesday, 27 April 2021

Source: www.camerounweb.com

Gestion des fonds Covid: Laurent Esso veut interroger Dion Ngute, Ngoh Ngoh et Atanga Nji

L'affaire du détournement des fonds covid continue de secouer le serail. Selon Boris Bertolt, le ministre de la justice songerait soumettre Dion Ngute, Ferdinand Ngoh Ngoh et Paul Atanji.

Voici ce que révèle Bertolt


C’est un nouveau développement qui confirme la complexité de l’affaire dans laquelle on se trouve. A la suite des nouvelles révélations sur le scandale de l’acquisition des tests du Covid 19, le ministre de la justice, Laurent Esso envisage de faire auditionner le premier ministre, Dion Ngute, le secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh et le ministre de l’Administration territoriale, Paul Atanga Nji après obtention de l’accord de Paul Biya qu’il n’a pas encore.

L’affaire porte sur les 288 millions fcfa que le Secrétaire général de la présidence de République, Ferdinand Ngoh Ngoh a autorisé le paiement en faveur de Paul Atanga Nji alors que le premier ministre s’y est opposé.

Mais, il s’agit pour le ministre de la justice d’élargir l’assiette des personnes concernées par les enquêtes que Paul Biya a ordonné dans la gestion des fonds Covid. Le 6 avril 2021, Ferdinand Ngoh Ngoh s’adressait à Laurent Esso, le ministre de la justice en ces termes :
« J’ai l’honneur de transmettre les hautes instructions du chef de l’Etat prescrivant l’ouverture d’une enquête judiciaire contre les auteurs, co-auteurs et complices d’affaires de détournement de fonds desdits fonds ».

Le problème c’est que le rapport d’étape de la chambre des comptes sur lequel Paul Biya s’est appuyé pour lancer les enquêtes ne contenait pas cet aspect du scandale impliquant Paul Atanga Nji dans l’acquisition des tests Covid. Pourtant difficile de croire que les enquêteurs de la chambre des comptes ont pu manquer ces documents. Pourquoi ces éléments graves ne figuraient pas dans le rapport d’étape ? L’enquête prend donc un autre tournant.

Pendant ce temps, les enquêteurs du Contrôle Supérieur de l’Etat sont à pieds d’œuvre du côté du ministère de la Santé où ils ont découvert que des fonctionnaires ont gagné des marchés du Covid et d’autres ont perçus des rétro commissions de plusieurs centaines de millions de Fcfa.

Au ministère de l’administration territoriale Paul Atanga Nji qui a revendu un don au gouvernement a perdu le sommeil. Il sait que plus que jamais l’étau se resserre sur lui.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter