Vous-êtes ici: AccueilInfos2021 04 25Article 592669

General News of Sunday, 25 April 2021

Source: Actu Cameroun

Germaine Ahidjo décède sans réaliser son dernier rêve

L’ex-première dame désirait que la dépouille de son époux soit ramenée dans son pays par le régime en place avec tous les honneurs liés à son statut de chef d’État.

L’ancienne première dame du Cameroun, Germaine Ahidjo, a été inhumée dans la stricte intimité de la loi islamique le 21 avril 2021 à Dakar au Sénégal. Etaient présents : des membres de la famille, quelques autorités administratives et religieuses, amies et connaissances de la famille Ahidjo…

La défunte a été mise en terre au cimetière musulman de Yoff à côté de son mari, le premier président du Cameroun, Ahmadou Ahidjo. Celui-ci est décédé le 30 novembre 1989. Fille du Mayo-Tsanaga, région de l’Extrême-Nord, Germaine Habiba Ahidjo a vécu plus de 30 ans en Afrique de l’Ouest.

Un rêve brisé

Germaine Habiba Ahidjo a quitté la terre des vivants sans avoir réalisé son dernier rêve. En effet, elle désirait que la dépouille de son époux soit ramenée dans son pays par le régime en place avec tous les honneurs liés à son statut de chef d’État.

Pour le pouvoir de Yaoundé, le rapatriement de ses restes du premier président de la République relève plutôt d’une décision familiale.

Spécialisée dans le traitement des maladies médicales, Germaine avait épousé Ahmadou Ahidjo en second noces en 1957. En 22 années passées comme première dame, les Camerounais gardent d’elle l’image d’une femme réservée, intelligente, simple et ouverte aux échanges.

Sa santé s’est dégradée ces derniers temps et elle décède 20 avril à l’hôpital principal Dakar à 89 ans.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter