Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 06 14Article 520414

General News of Sunday, 14 June 2020

Source: www.camerounweb.com

Gendarmerie de de Bonaberi : des gendarmes agressent une avocate et la menacent ensuite


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Dans l'une de nos récentes publications, nous relayions le ras-le-bol d'une avocate et de son client, agressés à la gendarmerie de Bonaberi il y a quelques jours. Après cette épisode malheureuse, vient celle du chantage des gendarmes, qui retiennent toujours le client de l'avocate.


Voici le nouveau témoignage de Me Dominique Fousse


La situation s'aggrave et je dois vous demander votre avis. Hier soir on a levé la garde à vue et on m'a rendu mon client. Il s'agissait pour moi de rédiger un protocole d'accord et l'affaire s'arrêtait la.

Ce matin j'ai rencontré l'adversaire et le protocole d'accord rédigé.
Arrivée à la brigade avec l'adversaire le commandant me fait un marché du genre si je ne rédige pas un démenti total soit dire que j'ai tout inventé soit il garde mon client et le déferre. Il s'agit pour nous de dire que nous avons menti et que nous avons tout inventé.

J'ai sollicité de voir le colegion, il a été appelé devant moi devant le client et a fait savoir que j'ai sali la gendarmerie et qu'il s'agit pour moi de démentir que nous avons été agressés. Si je ne le fais pas il ne me recevra pas. Enfin, le commandant a fait savoir qu'il ne tenait plus compte du protocole d'accord qui pour lui n'existait pas. Donc on retient mon client pour cette raison. C'est tout simplement surréaliste. Qu'il est difficile d'exercer son métier sans compromissions. Or je ne pouvais reconnaître ce qui n'existe pas et dire que j'avais rêvé des incidents d'hier.'

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Join our Newsletter