Vous-êtes ici: AccueilInfos2020 07 29Article 530929

General News of Wednesday, 29 July 2020

Source: Actu Cameroun

Gendarme tué pour 100f : Finexs voyage et les vrais coupables


Pandémie Coronavirus au Cameroun : Lisez toute l’actualité ici →

Selon une analyse du journaliste camerounais Martin Camus Mimb, le drame qui s’est produit à l’agence de transport interurbain Finexs Voyages, oblige à revoir le fonctionnement des agences de voyages au Cameroun. Actu Cameroun vous propose l’intégralité de sa chronique :


Je suis toujours amusé de voir que dans le secteur des transports interurbains, les compagnies sont les proies faciles face à l’incompétence de régulation… Il y a un accident grave, on suspend la compagnie, et personne ne se rappelle que la visite technique a mal fait son travail, que les barrières de sécurité routière que ces bus traversent sont moins préoccupées par les kit de sécurité que les pièces de monnaie qu’on leur donne…

On parle d’une incohérence de paiement des toilettes dans une agence de voyage, personne ne demande au Ministère des transports et ses nombreux démembrements, à quoi servent les visites et leurs descentes sur le terrain. Si vous me dites que personne au ministère des transports ne savait qu’on payait les toilettes à Finexs, alors ils ne font pas leur boulot et le problème c’est eux!

J’entends tout le monde crier à haute voix : IL FAUT FERMER FINEXS…Les mêmes qui font le magnifique distinguo entre une bavure policière et une police responsable, les mêmes qui te disent qu’un fonctionnaire véreux ne saurait représenter toute la fonction publique…les mêmes qui soutiennent que la faute d’un membre du gouvernement ne signifie pas que le Chef de ce Gouvernement est incompétent.



Ok. Mais pourquoi la faute et la bêtise d’un agent de Finexs remettrait en cause tout le dispositif d’un homme d’affaires qui a investi dans un business et non dans une entreprise d’assassinats ? Combien de fois nos employés dans nos PME posent des actes à l’opposé de notre vision ? La tutelle qui régule donc, ne devrait juste pas se réclamer comme telle lorsqu’il faut délivrer les ordonnances. Elle doit aussi solidairement assumer les défaillances.

Le drame de Finexs nous oblige à revoir le fonctionnement de ces agences de voyages. Pourquoi les policiers et les militaires garderaient les banques et les coopératives et pas les agences de voyages? En réalité, elles doivent être toutes regroupées dans des sortes de gares routières et bénéficier de l’installation d’un poste de police. Le fait de les éparpiller dans la ville, au gré de la puissance financière du promoteur, et abandonner la sécurité aux vigiles de fortune, est une faute de régulation du secteur.

La faute de Finexs donc, en dehors de sa communication bancale après le drame, est l’absence d’une vraie équipe de sécurité qui aurait pu éviter le pire. Mais la vraie faute, reviens au Ministère des Transports. L’inspection réelle et le contrôle permanent, auraient pu déceler depuis, l’incohérence de faire payer le pipi à 100 francs ! Si Finexs devait donc être suspendu, il faudrait commencer par les démissions ou les limogeages des représentants de sa tutelle.

Vous êtes témoin d'un fait, vous avez une information, un scoop ou un sujet d'actualité à diffuser? Envoyez-nous vos infos, photos ou vidéos sur WhatsApp +237 650 531 887 ou par email ! Les meilleurs seront sélectionnés et vérifiés par la rédaction puis publiés sur le site.

Rejoignez notre newsletter