Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 07 19Article 608947

Actualités of Monday, 19 July 2021

Source: www.camerounweb.com

Genève : Patrice Nganang pénètre l’hôtel Intercontinental

Il cherche à prendre une chambre Il cherche à prendre une chambre

• Patrice Nganang est à l’hôtel Intercontinental

• Il cherche à prendre une chambre

• Il a été repéré par la sécurité de l’hôtel


Patrice Nganang est à Genève. Bien qu’il ait raté la manifestation du 17 juillet 2021, il a trouvé un moyen de se faire entendre. L’écrivain anti-Biya a réussi à pénétrer l’hôtel Intercontinental où réside Paul Biya et sa suite. Selon les informations, il a accédé tranquillement au hall de l’hôtel et demandé à prendre une chambre. Il fut cependant repéré par les agents de sécurité qui l’ont conduit hors de l’immeuble.

Plusieurs manifestants condamnés

Selon les informations parvenues à la rédaction de CamerounWeb, les 12 Camerounais avaient été interpellés puis relâchés après une garde à vue d'à peine 24 heures.

C'est donc après leurs libérations que la justice suisse a prononcé les peines qui ont été retenues contre ces 12 Camerounais.

'Onze personnes ont été condamnées à des jours-amende et une à une peine privative de liberté avec sursis. Une dernière personne a été condamnée à une peine privative de liberté de 180 jours avec sursis pour violation de domicile et provocation publique au crime ou à la violence. Un autre manifestant a été condamnée à 40 jours-amende avec sursis pour entrée illégale en Suisse et empêchement d’accomplir un acte officiel', écrit Boris Bertolt.

'Sur les 11 condamnations des personnes ayant menées l’assaut à l’hôtel intercontinental vendredi, Six prévenus ont été condamnés à 50 jours-amende avec sursis pour violation de domicile, deux à 60 jours-amende avec sursis pour violation de domicile et entrée illégale en Suisse ainsi que deux à 80 jours-amende avec sursis pour violation de domicile et infraction à la loi sur les armes', ajoute le journaliste politique.

Rappelons que la manifestation anti-Biya organisée par des Camerounais de la diaspora samedi 17 juillet à Genève a viré à des heurts entre la police de Genève et manifestants.

Face aux manifestants, un dispositif sécuritaire mis en place par la police cantonale de Genève qui a bloqué tous les accès à l'hôtel InterContinental où résident depuis quelques jours Paul Biya et sa délégation.

Rejoignez notre newsletter!