Vous-êtes ici: AccueilActualités2021 09 01Article 616663

Actualités Régionales of Wednesday, 1 September 2021

Source: L'oeil du Sahel

Garoua: le corps de Jessica Ndiemi Assen scellé

Le Procureur de la République annonce qu’une autopsie sera réalisée Le Procureur de la République annonce qu’une autopsie sera réalisée

Le Procureur de la République annonce qu’une autopsie sera réalisée avant sa rétrocession à la famille.

Cinq jours après la découverte du corps sans vie de Jessica Ndiemi Assen, le sujet est toujours aussi choquant dans la ville de Garoua. Et même, la douleur est de plus en plus grande aussi bien au sein de sa famille nucléaire que religieuse.

Le Procureur de la République près les tribunaux de Garoua, conjointement avec la division régionale de la police judiciaire du Nord et des médecins ont livré les premiers résultats de l’enquête effectué sur la dépouille. Selon eux, la petite Jessica, a été victime «d’une agression sexuelle».

Les informations obtenues après de la famille Jessica Ndiemi Assen révèlent que la jeune fille âgée de 13 ans a subi un viol qui aurait mal tourné, Son corps retrouvé accroché sur un arbre dans l’enceinte de la Cathédrale Sainte Thérèse de l’enfant Jésus de Garoua, serait simplement une mise en scène du ou des criminels selon les premiers éléments de l’enquête.

A la cathédrale Sainte Thérèse de l’enfant Jésus de Garoua où l’on a découvert le corps de Jessica Ndiemi Assen et qui était par ailleurs sa paroisse, on est désagréablement surpris de cet acte. «Nous sommes choqués par cet acte.

En effet, l’église incarne les bonnes valeurs et est là pour le salut des âmes. Jessica appartenait au mouvement Cop monde. Nous avons perdu une des nôtres dans des circonstances choquantes. De plus, sa dépouille a été suspendue à un arbre, dans l’enceinte de l’église. Nous sommes condamnons fermement cet acte et nous sommes dans l’indignation.

Toutefois, la miséricorde de l’église voudrait que nous recourions à la justice pour que tous ceux qui ont mai puissent être tranquillisés. Nous sommes en prière et avons organisé une neuvaine pour que le Seigneur apaise les cœurs des membres de sa famille», déclare Alexandre Kono, vicaire à la Cathédrale Sainte Thérèse de l’enfant Jésus de Garoua.

Dans l’enceinte de la Cathédrale Sainte Thérèse de l’enfant Jésus de Garoua, les fidèles qui vont et viennent ne cachent pas leur tristesse. Cette situation inédite a plongé nombreux parmi eux dans la peur. «L’église est une institution divine. Elle tire son essence du Christ. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que de tels commentaires sont faits à l’encontre de l’église. Mais ce n’est pas une occasion pour nous de dépenser de l’énergie en répondant aux attaques. Bien au contraire, utiliser cette énergie pour se mettre en prière» ajoute le vicaire de la Cathédrale Sainte Thérèse de l’enfant Jésus de Garoua.

Au lieu du deuil sis au quartier Camp Chinois Plateau, la musique religieuse tourne en boucle à longueur de journée. Les gens vont et viennent. Connaissances et inconnus viennent présenter leurs condoléances en tentant par les mots bien choisis d’apaiser les proches de Jessica. Sauf que la famille s’impatiente et veut programmer l’inhumation de Jessica Ndiemi Assen.

«La police dit gift? te corps est sous scellé.Qu’il faudrait qu’on attende que les enquêtes avancent encore. Les premiers résultats de l’enquête nous ont été révélés. Ils ont dit qu’il s’agit d’une agression sexuelle qui a mai tournée. Nous savons ce qui s’est passé à présent Par contre nous ne savons pas qui l’a fait Nous souhaitons déjà ensevelir notre fil le pour qu’elle se repose. Mais la police veut continuer à enquêter en pratiquant l’autopsie. Sauf que c’est quelque chose qui traîne encore depuis lors.

Nous allons encore discuter avec eux pour savoir ce qui en est, et leur demander le corps de notre fille pour l’inhumation», affirme Salomé Ya, maman de la défunte.

Pour lé moment, toutes les énergies sont fusionnées espérant que la. police traque le ou les criminels. Dans la journée de mardi 31 aout 2021, le Procureur de la République près les tribunaux de Garoua et réaffirmé à la famille qu’elle ne pouvait pas encore disposer du corps.de leur fille et qu’une autopsie sera réalisé dans les prochain jours. Jessica Ndiemi Assen, âgée de 13 ans était élève en Class five au Government ‘ Bilingual Primary School Garoua Group 2.

Rejoignez notre newsletter!